Artiste, professeur. Mécène, docteur

Deux Bade-Wurtembergeois de la même génération. Deux trajectoires professionnelles qui, un jour, se sont croisées. Anselm Kiefer, 66 ans, est artiste, peintre et plasticien : certaines de ses oeuvres sont exposées jusqu’au 25 septembre 2011, dans le Musée Würth, à Erstein dans le Bas-Rhin : album de 60 photos.

Reinhold Würth, 76 ans, préside le conseil de surveillance du Groupe Würth, spécialiste mondial de la fixation (60.000 collaborateurs dans 84 pays) : album de 30 photos. 60 ans de carrière et une passion pour l’art. 12.000 oeuvres acquises et exposées tour à tour dans l’un des 14 musées du groupe, « tous implantés à côté du siège des filiales étrangères » (dont la filiale française d’Erstein). Quiz : en quelle année, Reinhold Würth a-t-il acheté, pour la 1ère fois, une oeuvre d’Anselm Kiefer ?

Anselm Kiefer est né le 3 mars 1945 à Donaueschingen (Bade-Wurtemberg), deux mois avant la fin de la seconde guerre mondiale. Après des études de langues romanes à l’université de Fribourg en Brisgau, il se … réoriente : école des Beaux-arts à Fribourg, puis académie de Beaux-arts à Kalrsruhe. En 1969, il fait un « break », voyage en Suisse, en France et en Italie… Puis, de 1970 à 1972, il poursuit sa formation à l’école des Beaux-arts de Düsseldorf, mais il a déjà commencé à « produire » ; il est, en quelque sorte, un « étudiant travailleur ». Anselm Kiefer sur Wikipédia.

La quête identitaire est présente dans l’oeuvre dès le départ. « Comment, après l’Holocauste, être un artiste qui s’inscrit dans la tradition allemande » ? Lors du voyage de Europe, il se fait photographier pour l’édition d’un livre, « Occupations« . Les peintures, le réprésentant faisant le salut hitlérien, sont critiquées : « je ne voulais pas faire de provocation… Je voulais juste savoir qui je suis, d’où je viens, le nazisme étant mon antériorité la plus proche »…

Les années passent et, avec elles, arrivent la reconnaissance et le succès. 1980 : Anselm Kiefer a 35 ans ; il représente l’Allemagne à la Biennale de Venise. Il fait de nombreux voyages entre 1983 et 1995 ; il interrompt même un temps sa production. 1993 : à 48 ans, il s’installe en France, à Barjac puis à Paris, à partir de 2007. Il inaugure le programme Monumenta du Grand Palais. 2008, Am Anfang à l’Opéra Bastille. 2010-2011, titulaire de la chaire de création artistique au Collége de France. A 66 ans, l’artiste est devenu professeur dans l’une des plus prestigieuses Institutions d’enseignement supérieur françaises.

Reinhold Würth est né le 20 avril 1935. Au lendemain de la guerre, son père tient un commerce de gros en quincaillerie dans le Bade-Wurtemberg. Le père mort, le fils développe l’entreprise, devenue aujourd’hui une entreprise internationale fort prospère. La Fondation Würth, créée en 1987, a pour objet de « promouvoir la science et la recherche, de même que l’art et la culture » (site : « Lieu de travail, lieu de culture« ). Les interventions de la Fondation sont appréciées : Reinhold est fait Docteur Honoris causa de plusieurs universités allemandes ; il est appelé à sièger dans des Conseils ; de 1999 à 2003, il dirige l’Institut interfacultaire de l’entrepreneuriat de l’université de Kalrsruhe » (IEP).

Deux Bade-Wurtembergeois. Un artiste, peintre et plasticien, Anselm Kiefer, est devenu professeur au Collège de France. Un entrepreneur, self-made man, Reinhold Würth, est devenu mécène, docteur et directeur d’institut universitaire. Trajectoires professionnelles, inattendues parce qu’elles mettent un jour les pieds dans l’enseignement supérieur. Elles se croisent au musée Würth d’Erstein jusque fin septembre 2011 : il ne faut pas rater l’occasion de s’y rendre ! 

Et je m’interroge. Atout pour les universités de Strasbourg et de Haute-Alsace : la présence du Groupe Würth en Alsace. Combien de diplômés ont-ils été recrutés depuis 1966, date de l’implantation à Erstein ? La filiale française du Groupe ne figure pas parmi les « donateurs » de la Fondation Université de Strasbourg. Pourquoi ? Parce qu’elle ne veut pas ou parce que les « leveurs de fonds » ne l’ont pas démarchée ?

Commentaires fermés sur Artiste, professeur. Mécène, docteur

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), F. 19ème et 20ème siècles

Les commentaires sont fermés.