Les personnels. "D'infinis paysages"

Université de Strasbourg, Maison des Personnels, Lundi 30 mai 2011. Inauguration de l’exposition artistique des oeuvres réalisées par les personnels de l’université, du CNRS, de l’INSERM, et par les étudiants (un seul participant, dommage !). Titre de l’exposition : « D’infinis paysages« . Lieu : la Maison des Personnels, rue Goethe, beau bâtiment de l’époque allemande (album de photos à venir). Inauguration de l’exposition : album de 25 photos.

Alain Beretz, président de l’université, arbore sa récente légion d’honneur (photo dans l’album), est fier de cette manifestation : « cette exposition renforce l’identité de l’université« . Je confirme : « oui, la vie après le travail est porteuse d’identité pour l’université ».

C’est le Service pour la promotion de l’action sociale (SPACS) qui est à l’initiative de cette exposition, la 23ème ! Michèle Kirch (photo), professeure de sciences de l’éducation, est directrice du service. Une professeure qui s’implique dans les responsabilités « administratives ». Pas n’importe lesquelles : la promotion de l’action sociale. Une forme d’engagement politique et social. Elle aussi est très fière des 116 oeuvres exposées (35 créateurs) : peintures à l’huile, aquarelles, photos, patchworks, sculptures, modelages, collages, broderies.

Michèle Kirch, dans son discours, dévoile deux scoops. L’exposition de l’an prochain aura pour thème : « Masculin pluriel« . Les hommes à l’honneur. Sourires dans l’assemblée forte d’une centaine de personnes, des femmes en majorité. Et une initiative excellente : le lancement d’une artothèque. « Si vous êtes personnel de l’UdS ou du CNRS, vous pouvez emprunter une oeuvre d’un artiste pour l’exposer dans votre lieu de travail », « pas dans votre chambre à coucher ». Sourires. « C’est un peu compliqué à mettre en oeuvre, mais on peut déjà se laisser tenter. Inscrivez-vous ! »

Je demande à Michèle si je peux photographier certaines des oeuvres pour les inclure dans l’album photos. Elle a la bonne réponse : « il vous faut demander l’accord des personnes ». J’ai lancé la demande pour des aquarelles que j’aime beaucoup. Chaque participant à l’inauguration a été appelé à voter pour l’oeuvre qu’il préférait. « Pas de bourrage d’urne », a dit le président en plaisantant. J’ai voté pour une aquarelle fort épurée : « un père et un fils, affrontant le vent, à bicyclette, sur le sable d’une plage bretonne ». L’aquarelliste, Estelle, m’a permis de la publier sur ce blog !

L’exposition est ouverte jusqu’au 12 juin 2011. Entrée gratuite. Horaires d’ouverture. Il faut y courir ! L’accueil est assuré par des vacataires étudiants (photo dans l’album) : l’université de Strasbourg joue le jeu ; elle emploie des étudiants. Je leur ai évidemment posé la question : « votre contrat de travail est-il signé » ? « Oui ! ». Bravo, Strasbourg !

Arrive le temps du cocktail. Pas mal du tout : photos dans l’album. Le temps de discuter avec les uns et les autres. Je suggère à Michèle une photo de l’ensemble du service SPACS. « Ce serait un peu compliqué » ! Une professeure d’université, responsable de service, se doit de gérer les ressources humaines, les histoires de vie de chacun de ses personnels, les différences de statuts et de carrières. Bref, et en définitive, Michèle se doit de gérer au mieux les inégalités, les écarts entre les implications. Gérer les différences de statuts et d’indices de salaire, les responsabilités réellement exercées au quotidien. Bravo, Michèle, l’université a besoin de gens comme vous ! Et un clin d’oeil à… et à…, fortement impliqués dans la réalisation des missions du SPACS et qui mériteraient de rapporter un peu plus d’argent à la maison à la fin du mois !

Commentaires fermés sur Les personnels. "D'infinis paysages"

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Les commentaires sont fermés.