La Liberté éclairant le monde

Premiers voeux pour 2012 : La Liberté éclairant le monde. Statue d’Auguste Bartholdi, inaugurée en 1886 (baie de New-York). L’oeuvre majeure du sculpteur (1834-1904).

Escapade suggérée au Musée Bartholdi de Colmar, sis dans sa maison natale. La liberté éclairant le monde : album de 65 photos prises dans le musée. Autres oeuvres de l’auteur : photos à venir.

Histoire de la construction de la statue, de l’évolution des frontières entre les Arts et les Sciences. Quiz : le sculpteur et l’ingénieur (coopération entre Auguste Bartholdi et Gustave Eiffel).

Autre suggestion d’escapade à Colmar : l’IUT (25 photos).

Commentaires fermés sur La Liberté éclairant le monde

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), F. 19ème et 20ème siècles

Une réponse à “La Liberté éclairant le monde

  1. Renaud

    Charmant petit musée, ambiance encore provinciale et non pas post-moderne, dans une maison de maître face à la maison Pfister et au Corps de garde, près de la cathédrale. Le personnage, Bartholdi est Colmarien de naissance, puis passa sa jeunesse à Paris et ses vacances dans son Alsace natale. Après la visite du musée, ne pas oublier de faire un tour dans la ville pour voir d’un autre la statuaire du XIX°, la sienne… Il a aussi voyagé avec le peintre Gérôme (de Vesoul) en Egypte, où il ramena photos et croquis mais aussi peut être le sens de monumentalité. Bartholdi participe ainsi à l’histoire de l’orientalisme (pour les amateurs). Pour vous changer des expo spectacles, des expos cérémonielles, des expos branchées… allez goûter à l’ambiance de la deuxième moitié du XIX°, époque où l’Europe donnait encore à l’Amérique. Et pour le kitch, n’oubliez pas le fac similé de la Liberté éclairant le monde, route de Strasbourg, dans la zone industrielle.