Sélestat. Bibliothèque Humaniste

Suite des propositions d’escapades pour les vacances de fin d’année. Beatus Rhenanus (1485-1547) a légué à sa ville natale, Sélestat, plus de 600 livres. Ils constituent l’un des deux fonds principaux de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Album de 60 photos de quelques-uns des trésors de la Bibliothèque. Ci-contre : armoiries de Beatus Rhenanus (1534)

Cursus scolaire et universitaire. Fils d’un boucher aisé (son père a été maire de Sélestat), Beatus Bild Rhenanus suit d’abord les cours de la célèbre Ecole latine, créée au milieu du 15ème dans cette ville libre d’Empire. Au début du 16ème siècle, pas d’université en Alsace. Beatus part à Paris en 1503 et s’inscrit à l’université : il y obtient le baccalauréat en 1505, la licence en février 1507 et la maîtrise ès Arts à l’automne 1507, à l’âge de 22 ans. ll ne poursuit pas en doctorat et ne fera donc pas une carrière universitaire. Mais il a trouvé sa passion : les livres. Ils seront toute sa vie.

Collectionneur, correcteur puis philologue, éditeur, écrivain. Cherchant à se perfectionner en langue grecque et n’ayant pas trouvé de maître à Strasbourg, il gagne Bâle pour y suivre les cours de Jean Kuhn (Cuno). Il a 26 ans ; il y demeurera 17 ans. Il travaille sur des manuscrits anciens, traque les erreurs des copistes, part ainsi, comme l’ensemble des Humanistes, à la recherche de la pensée originelle des Anciens, en vue de diffuser leurs oeuvres par l’imprimerie (imprimeur Froben à Bâle).

Tenté un moment par la Réforme luthérienne, il restera fidèle à la foi catholique. En 1531, à l’âge de 46 ans, il publie son Histoire de l’Allemagne (Rerum Germanicum Libri III).

Biographie inspirée des panneaux explicatifs sis dans la Bibliothèque Humaniste de Sélestat (biographie en 30 photos), et du livre de Robert Walter, Beatus Rhenanus, citoyen de Sélestat, Ami d’Erasme, Anthologie de sa correspondance, Librairie Oberlin, 1986.

2 Commentaires

Classé dans AE. Histoire médiévale, AF. Histoire 16-17èmes siècles, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

2 réponses à “Sélestat. Bibliothèque Humaniste

  1. Renaud

    Après avoir visité la petite ville de Sélestat et sa belle basilique Sainte-Foy, allons trouver une autre spiritualité chez Beatus Rhenanus. Encore un petit bijou méconnu de l’Alsace… sans prétention, mais émouvant, pour les chercheurs, les bibliophiles et autres amoureux de la culture, s’il en reste encore… L’humanisme, voilà une valeur à remettre au goût du jour. Où sont les universitaires humanistes à l’ancienne, pétris d’humanités classiques et modernes… D’ici peu de temps, il faudra lancer un vaste chantier d’humanisation des universités, comme on l’a fait jadis pour les hôpitaux…. mais le programme ne concernera pas que les locaux (ce serait si facile)…. c’est toute l’institution (structure et groupe humain) qu’il faut remettre à dimension humaine et humaniste… à méditer pour 2012…