Le SNESUP et les élections

La direction nationale du SNESUP devrait analyser le comportement de ses sections locales dans chacune des universités. Combien de cas de figure ? De listes purement SNESUP ? De listes SNESUP et non syndiqués ? De listes intersyndicales ? De listes SNESUP au CA ne présentant pas de candidat à la présidence ? De sections locales ne donnant pas de consignes de vote ? De cas où des représentants du SNESUP figurent sur plusieurs listes ?… Le SNESUP communiquera-t-il un jour sur ce sujet ?

A vrai dire, dans une des premières élections, celle de Paris-Est Marne-la-Vallée, le SNESUP, avec son secrétaire national, Stéphane Tassel, candidat au CA dans le collège des autres enseignants, pouvait espérer conquérir la présidence. Il n’a pas présenté de candidat. « Imbroglio à Marne-la-Vallée« .

Le SNESUP a mis en ligne un tableau récapitulatif assez surprenant : « résultats des élections aux conseils centraux » pour 31 universités. Il s’agit en fait des seuls résultats au conseil d’administration dans les deux collèges enseignants : pourcentage de participation, pourcentage de voix et nombre de sièges pour le SNESUP. Il faudrait que le SNESUP soit un peu plus prudent dans ses décomptes !

Une question centrale. Dans le contexte d’universités passées aux compétences et responsabiltiés élargies, le SNESUP doit-il monter au créneau et assumer des responsabilités de gestion ?

Commentaires fermés sur Le SNESUP et les élections

Classé dans C. Ile-de-France

Les commentaires sont fermés.