Richard Descoings

La mort de Richard Descoings m’attriste profondément car elle est « injuste » : on ne meurt pas, on ne doit pas mourir à 53 ans. Tant de réformes encore à faire pour l’enseignement supérieur ! Richard Descoings, un homme et des idées plein la tête. Un pionnier. Un homme de débats. Ainsi, je ne dois pas regretter mes désaccords avec lui, en particulier pour l’implantation de collèges de Sciences Po en province. Chroniques du blog.

Commentaires fermés sur Richard Descoings

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.