3 présidents en Poitou et Limousin

Les trois universités du Poitou-Charentes et du Limousin ont élu leurs Conseils centraux et leurs Présidents. Suite des enquêtes comparatives sur les élections : les deux régions sont agrégées dans un seul tableau car les 3 universités (Poitiers, La Rochelle, Limoges) se sont fédérées dans le PRES Limousin Poitou-Charentes (décret du 1er Juillet 2009). Jacques Fontanille, président sortant de l’université de Limoges et non rééligible, est président du PRES depuis septembre 2011. Synthèse sur les élections dans les 3 universités : le tableau ; celui-ci établit les liens vers les 6 chroniques du blog qui y ont été consacrées.

2 présidents et une présidente. Le plus âgé, Yves Jean (Poitiers), né en 1955 ; la plus jeune, Hélène Pauliat (Limoges), née en 1967. Des présidents appartenant à 3 secteurs scientifiques différents : Sciences (Gérard Blanchard, La Rochelle), Droit (Hélène Pauliat, Limoges), SHS (Yves Jean, Poitiers). A noter qu’Hélène Pauliat, 45 ans, a obtenu l’agrégation du supérieur en droit public à l’âge de… 25 ans ; elle est donc professeur depuis 20 ans.

Un président réélu (Gérard Blanchard) et deux présidents élus : Hélène Pauliat succède à Jacques Fontanille, et Yves Jean à Jean-Pierre Gesson ; les deux présidents sortants n’étaient pas rééligibles.

La réélection de Gérard Blanchard n’a pas été facile : vainqueur dans le collège A des professeurs, la liste soutenant sa candidature a été battue dans le collège B et, après l’élection du CA, il n’était pas sûr de gagner (49,3% des suffrages exprimés, en comptabilisant les votes nuls, dans l’ensemble des deux collèges enseignants). Son élection a été faite par les BIATSS et les étudiants. A noter : une seule liste dans le collège A. Jean-Marie Piot, le challenger, explique, dans un commentaire à la chronique consacrée à cette élection, pourquoi, dans ce collège, la liste qui soutenait sa candidature a été invalidée, faute d’avoir pu convaincre un professeur de Lettres d’y figurer. Jean-Marie Piot n’est pas allé jusqu’à déposer un recours en contentieux.

Les deux nouveaux présidents (Poitiers et Limoges) ont eu une élection plus facile, l’ayant emporté dans les deux collèges enseignants (12 sièges sur 14 au CA). Dans les deux cas, la participation a été bonne dans chacun des 4 collèges électoraux. Les listes soutenant Hélène Pauliat ont obtenu 61,5% des suffrages exprimés dans l’ensemble des deux collèges enseignants. Ce qui n’est pas mal du tout, même quand deux listes seulement s’affrontent.

Dans les deux universités, les challengers ont eu la même attitude. A Limoges, la liste la soutenant ayant été largement battue, Danielle Troutaud n’a pas candidaté à la présidence, laissant la voie libre à Hélène Pauliat. A Poitiers, Dominique Moncond’huy en a fait de même. Election du président. Question posée aux membres du CA : « Qui est favorable à l’élection d’Yves Jean ? ». Réponse : 16 oui, 2 non, 4 blancs. Pour une telle élection, il est d’usage de déposer dans l’urne un bulletin portant le nom du candidat ou de voter blanc. Les pinailleurs pourraient s’offusquer du non-respect de la règle.

Yves Jean est un homme politique clairement marqué à gauche (conseiller municipal à Poitiers et délégué à la prospective, syndiqué au SNESUP). Elu président, je suppose qu’il démissionnera de son mandat municipal : faire le président est une fonction à temps plein. Différence entre Yves Jean et Hélène Pauliat. Celle-ci était 1ère VP en charge du CA dans l’équipe de Jacques Fontanille. Candidate de la continuité ? Yves Jean, doyen de faculté avant son élection, n’a pas été vice-président dans une équipe présidentielle antérieure.

Dans quelle direction vont oeuvrer les présidents associés dans le PRES bi-régional ? Peut-on espérer qu’ils travaillent à la recréation de l’université de Poitiers, fondée une première fois en 1431 ?

Pour en savoir plus. Yves Jean : blog de la liste ayant soutenu sa candidature, Une nouvelle ambition collective pour notre université. Hélène Pauliat : profession de foi de la liste Avenir Université : des choix maîtrisés dans une dynamique pluridisciplinaire. Gérard Blanchard : projet stratégique 2012-2017, Une nouvelle génération d’université.

Commentaires fermés sur 3 présidents en Poitou et Limousin

Classé dans Non classé

Une réponse à “3 présidents en Poitou et Limousin

  1. Pingback: 3 présidents en Poitou et Limousin | Enseignement Supérieur et Recherche en France | Scoop.it