Lille 1. La loterie reste ouverte !

25 mai 2012. Philippe Rollet, président sortant devenu administrateur provisoire, a été réélu, au 1er tour de scrutin, président de l’université de Lille 1 Sciences et Technologies par 11 voix contre 9 à Isam Shahrour (procès-verbal de l’élection). Après les élections au conseil d’administration, les 2 candidats à la présidence disposaient d’un capital de départ de 5 voix dans les collèges enseignants ; il leur fallait en trouver 6 pour être élu. De l’extérieur et très sincèrement, le résultat de cette élection ressemble à celui d’une loterie clandestine. Faites vos jeux !

Quel administrateur, enseignant, BIATOS ou étudiant, a voté pour qui ? Dans cette loterie, personne n’est obligé d’annoncer la couleur. Le score aurait pu être 10 à 10 ou de 11 à 9 pour Isam Shahrour. Le 21 mai, un militant étudiant, bien informé des situations des différentes universités lilloises, m’envoyait le pari gagnant :

« Sachant que le CA de Lille 1 est constitué de 20 élus: 6 A + 6 B + 3 BIATSS + 5 Etudiants, il faut 11 voix pour être élu. Or, chaque candidat dispose d’une majorité (en A pour I. Sharour et en B pour P. Rollet) et d’un élu dans l’autre collège enseignant, soit 5 voix chacun. Cependant, I. Sharour a le soutien de la liste « Engagement » (1 élu BIATSS) et de la liste « Avenir » (1 élu étudiant), mais P. Rollet dispose du soutien de la liste « DPE » (1 élu A et 1 étudiant). On arrive donc à 7 voix partout, restent 6 voix : 2 voix de l’alliance FSU-CGT (1 élu B et 1 élu BIATSS), 1 voix pour l’UNSA (BIATSS), et 3 voix étudiantes (1 UNEF, 1 SUD et 1 « associations ») ».

« Tout le reste est bruits de couloir/rumeurs incertaines, mais voici ce que j’ai pu accumuler : SUD soutiendra P. Rollet (c’est une certitude), l’UNEF soutiendrait apparemment I. Shahrour tout comme l’UNSA ; la FSU-CGT soutiendra probablement P. Rollet et la liste étudiante AL (composante de PDE) soutiendrait Rollet également. Donc 11 Rollet, 9 Shahrour a priori. Mais les téléphones et les boites mails crépitent ».

Philippe Rollet a gagné. Il se trouve en fait dans la pire des situations. Reprenons le calendrier à rebours. 11 mai 2012 : il reporte sine die l’élection prévue ce jour-là. Motif du report : un recours a été déposé par son adversaire auprès du tribunal administratif. Changement d’avis sous la pression des multiples listes qui ont obtenu des élus : l’élection a eu lieu ce matin. N’était-il pas urgent d’attendre ?

Motif du recours : le résultat des élections au CA dans le collège B des enseignants. 236 voix pour la liste soutenant le président Rollet, 235 voix pour la liste soutenant le challenger Shahrour, celui-ci l’ayant largement emporté dans le collège A des professeurs (136 voix à 97). Dans deux cas exactement semblables (Lyon 3 et Bourgogne), le tribunal administratif a annulé les élections ! Il serait donc surprenant que le tribunal administratif de Lille n’annule pas l’élection dans le collège B de Lille 1. N’était-il pas urgent d’attendre ?

Suite du calendrier à rebours : les élections au CA du 12 avril 2012 et ses spécificités : une pléthore de listes (6 dans le collège A, 5 dans le collège B) aboutissant à des résultats dispersés. Dans les deux collèges enseignants, les listes soutenant Isam Shahrour ont obtenu 370 voix (29,8% de suffrages exprimés) et les listes Rollet 332 (27%). Un président réélu avec le soutien de seulement 27% des enseignants qui ont voté et moins de 20% des inscrits ! N’était-il pas urgent d’attendre une nouvelle élection dans le collège B, en espérant qu’il n’y ait plus cette fois 5 listes concurrentes ?

Quelle tristesse que cette réélection de Philippe Rollet dans un tel contexte électoral ! Pourquoi une telle addiction à la présidence ? N’était-il pas urgent d’attendre l’annulation des élections dans le collège B ? L’image de Lille 1 sort détériorée d’une telle loterie électorale ! Oui, il faut en urgence abroger la gouvernance instaurée par la loi LRU ! Les universités n’ont pas besoin d’ersatz de démocratie !

Commentaires fermés sur Lille 1. La loterie reste ouverte !

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie)

Les commentaires sont fermés.