Mulhouse. Les dynasties DMK

Promenades de l’été à Mulhouse en 100 photos. Bref résumé de l’histoire de la ville. Son nom apparaît pour la 1ère fois au 9ème siècle. Ville libre d’Empire du 13ème au début du 16ème ; son hôtel de ville est construit en 1453. Album 1 de 50 photos (26 juillet 2012) : Hôtel de ville aux façades peintes, armes représentant la roue de Mulhouse... roue du moulin à eau ; « elles se blasonnent ainsi : d’argent à une roue à huit aubes de gueules » (Wikipedia).

De 1515 à 1798, Mulhouse est alliée des Cantons suisses. Mais les traités de Westphalie de 1648, après la guerre de 30 ans, ont fait de l’Alsace une terre presque totalement française. La révolution française et le fait que Mulhouse, enclavée, soit bridée dans son expansion industrielle, impulsent la décision de la République de Mûlhausen de se réunir librement à la France en 1798.

Les industries textiles et mécaniques prennent alors un formidable essor, illustré dans le Musée historique : album 2 de 50 photos (lire la note infra). DMK, Dollfus, Mieg, Koechlin. Venues de Suisse au 16ème et 17ème siècles, ces familles figurent parmi les plus anciennes de Mulhouse : « un Dollfus et un Koechlin figurent parmi les fondateurs de la première manufacture d’impression sur étoffes en 1746« .

Reprise du texte du Quiz « Innovations et emplois« . « Plusieurs générations familiales DMK ont été à la pointe de l’innovation technique, ont réussi collectivement à enclencher un cercle vertueux. Un flair pour saisir les nouveaux besoins des marchés. Des expérimentations et des inventions pour y faire face. Une organisation industrielle rationnelle, source de dizaines de milliers d’emplois. Une coopération forte au sein de la Société Industrielle de Mulhouse, créée en 1826 (site de la SIM). Un appui fort au lancement d’écoles professionnelles (devenues aujourd’hui écoles d’ingénieurs). Des alliances entre familles pour verrouiller les successions, limiter la concurrence et dominer le marché. Les premiers industriels n’étaient pas diplômés du supérieur ; leurs descendants le devinrent ».

Note. Certaines photos de l’album 2 sont empruntées à Villes et Pays d’Art et d’Histoire. Raconte-moi Mulhouse. La grande aventure de DMC, 2010. De nombreux livres sont consacrés aux trois dynasties familiales DMK. Je suis en train d’en lire un. Jérôme Blanc, Frédéric Engel-Dollfus (1818-1883). Un industriel saint-simonien, Éditions Christian, 2003.

Commentaires fermés sur Mulhouse. Les dynasties DMK

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), F. 19ème et 20ème siècles

Les commentaires sont fermés.