Archives mensuelles : juillet 2012

Bilan de 3 ans de référentiel

Excellente initiative de la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers. Jusqu’au 30 août 2012, la FNESI mène l’enquête auprès des étudiants des promotions 2009-2012, 2010-2013, et 2011-2014, de tous les IFSI de France.

Il s’agit de dresser un bilan des 3 années de mise en œuvre de l’arrêté du 31 Juillet 2009 relatif à la formation relatif au Diplôme d’État Infirmier. Où en est l’application du référentiel ? Le questionnaire. Institut de Formation en Soins infirmiers d’Arras (photo de juillet 2009 ; photos de l’université d’Artois).

Commentaires fermés sur Bilan de 3 ans de référentiel

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie)

Quiz. Le prix d'un Bulletin

Bulletin de la Faculté des Lettres de Strasbourg, novembre 1950, 40 pages (photos ci-dessous). Quatre articles dont celui de Claude Cahen, Notes sur l’histoire des croisades et de l’Orient latin.

Prix du numéro : 100 francs. Le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) a été créé en février 1950. Quiz. Une heure de travail, payée au SMIG horaire, permettait-elle d’acheter un numéro du Bulletin ? Abonnement annuel au Bulletin : 650 francs. Combien d’heures de travail, payées au SMIG, fallait-il pour s’abonner ?

Commentaires fermés sur Quiz. Le prix d'un Bulletin

Classé dans BF. Quiz

Prouvé, Design et Architecture

Nancy, 30 juin-28 octobre 2012. Jean Prouvé, l’évènement Design & Architecture. Expositions inédites. Parcours urbain dans le Grand Nancy. Le site.

230 photos en 7 albums. Album 1 (40 photos) : biographie de Jean-Prouvé (1901-1984). Une trajectoire professionnelle reconnue internationalement et qui ne serait plus possible aujourd’hui ? Une carrière marquée par son temps et par son milieu familial. Jean Prouvé, un autodidacte, au cœur d’une famille toute entière tournée vers les Arts appliqués.

La 1ère guerre mondiale empêche des études longues : Jean Prouvé devient apprenti ferronnier en 1916, travaille en atelier. Un artisan d’art des années 30 aux années 50 : il crée chaises, fauteuils, tables, mobiliers scolaires. Album 2 (55 photos) : exposition au Musée des Beaux-Arts de Nancy. Siège pour la Cité universitaire Monbois de Nancy (1930-1932). Siège d’amphithéâtre pour la Faculté de droit de l’université d’Aix-Marseille (1952)…

Lire la suite

Commentaires fermés sur Prouvé, Design et Architecture

Classé dans Non classé

Plan Campus et logement étudiant

Durant tout l’été, des étudiants vont rechercher un logement pour leur prochaine année universitaire. Visite et une centaine de photos de deux résidences étudiantes à Strasbourg : la Cité universitaire Paul Appell, le Foyer de l’étudiant catholique. Les projets du Plan Campus de l’université pour le logement étudiant. « Repenser les logements étudiants (un nouveau destin pour la Tour de Chimie, une seconde jeunesse pour la cité Appell), Créer des lieux de partage des savoirs et des cultures, ouvert à tous (Maison de l’accueil international« . Tour Seegmuller, Photo ci-contre. Délais de réalisation ?

L’UNEF, immuable et énervante, se félicite, dans un communiqué du 20 juillet 2012, de « la parution du décret relatif à l’encadrement des loyers à la relocation pour le 1er août 2012. Elle salue cette mesure d’urgence dont les étudiants, principales victimes de la flambée des loyers de petites surfaces, doivent être les premiers bénéficiaires« … Mais cette mesure est bien sûr insuffisante pour le premier syndicat étudiant de France : « un plan global sur le logement étudiant articulé autour d’une construction massive de logements du CROUS doit absolument suivre cette première annonce. A l’heure actuelle, seul 7% des étudiants ont accès à un logement du CROUS, 3% pour la région parisienne ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Plan Campus et logement étudiant

Classé dans AH. Histoire 19-20èmes siècles, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

L'UNEF, immuable et énervante

L’UNEF communique sur le coût et le financement des études, selon un calendrier annuel sans surprise. Ses militants changent mais son discours reste immuable… Et énervant. Aujourd’hui un communiqué sur les frais d’inscription illégaux ; en septembre, un autre sur l’insupportable augmentation du coût de la rentrée.

« Pour la huitième année consécutive », l’UNEF s’insurge donc contre les « frais d’inscription illégaux, pointant du doigt 30 universités » (communiqué du 17 juillet 2012). Aucun rappel de la législation en vigueur. « La majorité des frais illégaux recensés sont constitués de frais complémentaires obligatoire [sic] au titre de frais de dossiers [sic], de frais de bibliothèque ou d’accès à l’informatique… La loi impose à toute université un accès de tous à ces services sans frais supplémentaires ». Ce n’est pas ce que dit la réglementation sur les droits spécifiques !

« Certains établissements se détachent du lot : Grenoble 2 (800€), Strasbourg (600€), Toulouse (575€), Mulhouse (400€) ». D’où sortent ces montants ? Quelles preuves ? La formulation laisse croire que tous les étudiants inscrits dans ces universités doivent s’acquitter de telles sommes ! Propos manipulateurs !

Lire la suite

26 Commentaires

Classé dans Non classé

Quatre ex-présidents aux manettes

Pour la première fois dans l’histoire des universités françaises, les trois présidents, composant le bureau de la CPU entre décembre 2008 et décembre 2010, se retrouvent ensemble aux manettes de l’enseignement supérieur et de la recherche (composition du cabinet de Geneviève Fioraso). Un quatrième président, président de commission de la CPU, vient compléter le trio. Ces présidents d’université étaient au pouvoir lors du passage des premières universités aux responsabilités et compétences élargies (RCE), lors du mouvement des enseignants du printemps 2009, lors de la 1ère enquête nationale sur les diplômés de master. Actualisation 23 juillet 2013 suite au signalement d’un lecteur du blog : lettre ouverte du bureau de la CPU au président de la République (début 2009) : « Chronique d’une crise annoncée dans les universités« .

La Ministre a fixé la thématique des Assises de l’automne prochain. Corriger la LRU sans remettre en cause les RCE, assurer la réussite de tous les étudiants et leur insertion professionnelle, réviser la gouvernance des universités et les politiques de sites et de réseaux. Sur ces questions et au travers des chroniques de ce blog, qu’ont dit et qu’ont fait ces cadors quand ils étaient présidents d’université et chefs de la CPU ? Les 4, par ordre alphabétique.

Simone Bonnafous, ex-présidente de l’université de Paris 12 Val-de-Marne, est directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (organigramme de la DGESIP) ; Patrick Hetzel a occupé cette fonction sous Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez ; il est devenu député UMP de Saverne. Lionel Collet, ex-président de Lyon 1 Claude Bernard et de la CPU, est directeur du cabinet. Daniel Filâtre, ex-président de l’université de Toulouse 2 Le Mirail, est conseiller pour le 1er cycle, la formation des enseignants, l’orientation et l’insertion. Jacques Fontanille, ex-président de l’université de Limoges, est conseiller pour les sciences humaines et sociales.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Quatre ex-présidents aux manettes

Classé dans C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), C. Rhône-Alpes Auvergne

Collège universitaire à Strasbourg

Strasbourg, 17 place Saint-Étienne. Foyer de l’étudiant catholique fondé en 1925. Album de 40 photos (18 juillet 2012).

A la fin de la seconde guerre mondiale, le FEC accueille en son sein le Groupement des Intellectuels chrétiens sociaux. Objet du groupement dans la première version de ses statuts : “faire pénétrer dans la vie pratique les principes du christianisme“ (Daniel Francou, Philippe Meyer, Le FEC et les ICS, 1925-1995, éditions Ercal). Fondateur du FEC et des ICS : le Frère Médard (1899-1988) a dirigé les deux structures de 1925 à… 1988. L’abbé Jean-Luc Hiebel, professeur à la Faculté de théologie catholique, est directeur du FEC depuis 1987.

FEC + ICS, une version moderne du collège universitaire médiéval ? Je pense qu’il l’a été de 1945 à 1987. Le Foyer héberge des étudiants, leur offre le gîte et le couvert. Le groupement ICS, constitué d’anciens du FEC occupant des postes de responsabilités en Alsace, parfait leur formation, les implique dans la vie pratique, économique, sociale, politique, selon la devise de Frère Médard : « s’engager pour unir les hommes ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Collège universitaire à Strasbourg

Classé dans AH. Histoire 19-20èmes siècles, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

L'UdS forme prêtres et pasteurs

Université de Strasbourg, Faculté de théologie catholique. Des prêtres, enseignants-chercheurs, participent à la formation des prêtres. Et, si, dans cette université publique et dans une Faculté de théologie musulmane (dénommée Institut national de l’Islam), des imams, enseignants-chercheurs, participaient à la formation des imams ? La question est posée : elle devrait être débattue sereinement.

Coïncidences de ces derniers jours : deux chroniques sur la création de cet Institut et lecture d’un ouvrage sur le Foyer de l’étudiant catholique de Strasbourg : photo dans la cour du FEC, 18 juillet 2012.

1. La question de la création d’un Institut national de l’Islam au sein de l’université de Strasbourg fait l’objet de polémiques peu compréhensibles pour le lecteur car personne ne lui fournit les informations nécessaires pour se forger un jugement. « Former les ministres des cultes« , « Alain Beretz et la formation des imams« . Agir ensemble et Alain Beretz font des références à des textes que le lecteur n’a pas en sa possession : la version initiale du projet Labex RESO (Religions et sociétés : textes, normes et pratiques), les remarques du jury international ayant abouti au non financement de RESO, le texte dont le Conseil scientifique devait débattre le 27 juin 2012. Plus de transparence !

Lire la suite

Commentaires fermés sur L'UdS forme prêtres et pasteurs

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Moyens alloués aux VP étudiants

L’article 9 de la loi LRU, consacré au Conseil des études et de la vie universitaire, exige que celui-ci élise un vice-président étudiant. Ce n’était pas obligatoire avant la LRU, mais bien des universités en avaient pris l’initiative. « Le conseil élit en son sein un vice-président étudiant chargé des questions de vie étudiante en lien avec les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires ». Le VP étudiant est élu pour deux ans et est rééligible. Les missions du CEVU ? Lire la Note en fin de chronique.

Les vice-présidents étudiants peuvent adhérer à la CEVPU. Celle-ci a organisé une rencontre nationale à Bordeaux, du 5 au 8 juillet 2012 (chroniques : « Des étudiants impliqués« , « Étudiant, vice-président d’université« ). Un des ateliers de réflexion portait sur les moyens alloués au VPE, la loi étant muette sur ce point.

J’ai participé au groupe des VPE du Nord-Est. Étaient présents les VP des universités de Lorraine, de Franche-Comté, de Champagne-Ardenne, de Lille 3 Charles de Gaulle et le VP étudiant de Strasbourg auprès du CROUS (photos). Au cœur de la question des moyens alloués : les ressources financières, les moyens matériels, la communication. Ils varient largement d’une université à l’autre et d’un vice-président à l’autre selon les priorités de mission qu’il se fixe, selon sa force de négociation et son ancienneté dans la fonction. Tous les VP présents disposent de moyens, mais ils peuvent rencontrer des difficultés.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Moyens alloués aux VP étudiants

Classé dans Non classé

Réduire l'offre de formation

L’offre de formation des universités est pléthorique. Elle a explosé au cours des cinquante dernières années, depuis la création des IUT et de la maîtrise au milieu des années 60. Des nouveaux diplômes se sont ensuite ajoutés aux diplômes existants. La dernière étape a été la création du LMD en 2002 : toutes les universités ont multiplié les mentions, les spécialités, les parcours de licence et de master ; pour la rentrée 2012, Admission Post Bac propose 2.352 1ère année de licence. Pléthore et illisibilité de l’offre, erreurs d’orientation, réorientations, échecs en premier cycle… Coûts de plus en plus insupportables et en même temps gaspillages d’argent public.

Passées aux responsabilités et compétences élargies (RCE) et confrontées à des difficultés financières accrues, les universités n’en ont pas encore fini avec leur calvaire : la réforme Wauquiez d’août 2011 prévoit en effet un minimum de 1.500 heures d’enseignement pour chacune des licences. Les universités commencent à surveiller le coût de l’offre de formation. Mais elles ne s’y attaquent pas encore de front : elles n’osent pas fermer des diplômes. Elles prennent donc un chemin détourné : diminuer le nombre d’heures d’enseignement, chaque composante devant faire des « efforts ». 20.000 heures supprimées à l’université de Strasbourg en 2012, 40.000 heures en 2013, selon le SNESUP. Les responsables universitaires se transforment en managers tueurs de coûts, sans avoir défini une stratégie claire pour l’offre de formation du futur.

Les syndicats s’opposent à cette absence de stratégie, à cette baisse des coûts décidée à la petite semaine. Le SNESUP-FSU de l’université de Strasbourg le fait savoir par un communiqué du 9 juillet 2012 : « Austérité et dégraissage : non à la réduction de l’offre de formation !La seule solution qui nous est proposée : faire moins de cours pour davantage d’étudiants avec moins de personnels ». Le SNESUP défend l’emploi et les revenus des enseignants précaires et stables, dans un contexte de dégradation du pouvoir d’achat des fonctionnaires et de fin de la défiscalisation des heures supplémentaires. Normal !

Lire la suite

Commentaires fermés sur Réduire l'offre de formation

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)