Archives mensuelles : septembre 2012

Paris Nanterre : Assises a minima

Les Assises territoriales de la Région Ile-de-France se tiendront dans chacune des trois académies franciliennes. A Paris, le 2 octobre, sur la gouvernance des établissements. A Créteil, le 8 octobre, sur la réussite de tous les étudiants. A Versailles, le 11 octobre, sur la politique de la recherche. Le calendrier est serré, trop serré pour donner lieu à une réelle implication de tous les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, des enseignants-chercheurs en particulier. Je ne sais pourquoi ma contribution sur la création des instituts d’enseignement supérieur se retrouve sur la page francilienne du site des Assises.

A Paris Ouest Nanterre La Défense, comme dans d’autres universités franciliennes sans doute, les Assises sont préparées a minima : “Les prochaines séances des Conseils centraux donneront l’occasion d’amorcer la discussion sur les thèmes des Assises (réussite des étudiants, recherche, gouvernance et inscription territoriale) et de désigner un ou deux rapporteurs locaux sur chacune de ces thématiques”. Confirmation par le message du Président au personnel (28 septembre 2012).

“Une demi-journée de débats ouverte à tous sera organisée sur le campus le mercredi 26 septembre… Elle sera l’occasion de développer un axe où nous avons beaucoup à apporter, celui de la Responsabilité sociale et sociétale des universités (RSU)”. Programme de la demi-journée. Le choix de la thématique RSU, inspirée par la communication des grandes entreprises privées (responsabilité sociale des entreprises), me fait doucement rigoler. Les universités ont de nombreuses missions fixées par la loi. Au cours de cette demi-journée, Nanterre n’aurait-elle pas mieux fait de réfléchir, par exemple, à sa mission de formation professionnelle continue, à sa convention avec l’Institut français de gestion ? Le président Balaudé n’a d’ailleurs toujours pas répondu aux questions posées dans ma chronique : “Nanterre, Formation continue et conflits d’intérêts“.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Paris Nanterre : Assises a minima

Classé dans C. Ile-de-France

Ni sélection, ni droits d'inscription

Note de synthèse du Comité de pilotage des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche. Lire également la chronique “Assises et réussite des étudiants“. La Note fait état des divergences classiques des organisations auditionnées sur la sélection à l’entrée de l’université et sur les droits d’inscription. Ne rêvons pas. Le statu quo, porté par les principales organisations étudiantes, l’emportera : ni sélection, ni progression des droits ! Les propositions innovantes seront mises aux oubliettes.

Divergences sur la sélection à l’entrée de l’université. “Pour les principales organisations étudiantes, la sélection est une restriction des chances. Elles préfèrent orienter le débat vers la demande d’une information plus précise sur les taux de réussite ou les débouchés de chaque cursus, vers des propositions de formations plus larges sur le plan disciplinaire, vers l’existence de passerelles entre les cursus, vers l’idée de pédagogies renouvelées”… A l’inverse d’autres organisations auditionnées “estiment que la sélection existe de fait dans notre système d’enseignement supérieur et qu’une sélection explicite, assumée et contrôlée serait moins pernicieuse et moins susceptible de conforter ou d’aggraver les inégalités“.

Je partage ce dernier avis. L’absence de sélection à l’entrée à l’université pénalise les étudiants issus des classes populaires : plusieurs dizaines de milliers de bacheliers 2012 vont s’y inscrire et échouer.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Ni sélection, ni droits d'inscription

Classé dans Non classé

Assises en Alsace : faut s'accrocher !

Les Assises territoriales de l’enseignement supérieur et de la recherche en Alsace auront lieu les 15 et 16 octobre 2012 au Palais universitaire de Strasbourg. Informations sur la page « Alsace » du site des Assises. Il faut cependant s’accrocher pour pouvoir participer au processus ! Faute d’une communication large, utile et pertinente, impossible pour le citoyen alsacien, intéressé par la réforme de l’enseignement supérieur, de se sentir concerné.

Les Assises ont été lancées par le préfet de région, le président de région et le recteur d’académie : communiqué du 7 septembre 2012. « Il s’agit de faire émerger, à travers différentes formes d’échanges, des propositions innovantes afin de favoriser un meilleur fonctionnement du système d’enseignement supérieur et de recherche français, ainsi que de renforcer son apport à une société de la connaissance ».

Originalités des Assises alsaciennes. 1. Ajout de deux thématiques aux 3 axes définis nationalement : « mixité des universités et des organismes de recherche ; dimension européenne et transfrontalière de l’enseignement supérieur et de la recherche ». 2. Mise en place d’un groupe projet « composé d’une douzaine de représentants du rectorat, de la préfecture, de la région, des universités d’Alsace, du Céser, de la communauté urbaine de Strasbourg et de Mulhouse Agglomération Alsace, ainsi que des cinq animateurs d’atelier ». 3. L’organisation des assises territoriales : « les débats, organisés sous forme de tables rondes, s’appuieront sur les synthèses des travaux des ateliers ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Assises en Alsace : faut s'accrocher !

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Assises et réussite des étudiants

Comité de pilotage des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche. La Note de synthèse, publiée après les auditions de la consultation nationale, constitue une bonne surprise parce que les diagnostics sévères de l’état des lieux du Supérieur sont présentés sans langue de bois, parce qu’elle appelle à formuler des propositions qui devront être discutées dans les Assises territoriales. C’est le moment de dire haut et fort que des alternatives à la situation actuelle sont possibles et nécessaires, exigent un engagement financier plus fort de toutes les parties prenantes de l’enseignement supérieur.

C’est le temps du rêve éveillé : il faut en profiter ! La loi Fioraso, attendue dans la 1ère moitié de 2013, ne retiendra pas les propositions les plus révolutionnaires formulées dans les Assises. Sur la réforme de l’ensemble du 1er cycle, des pistes évoquées dans la Note concernent certaines des 20 propositions du projet porté par ce blog, désormais consultable sur le site des Assises : la création des IES, Instituts d’Enseignement Supérieur dédiés au cycle Licence. 238 autres contributions sur le site des Assises.

La réussite des étudiants en premier cycle (pages 3 à 7). La Note de synthèse rappelle des données insupportables : « l’obtention de la licence en trois ans concerne seulement 2,2% des étudiants titulaires d’un bac professionnel (4,1% en 3 ou 4 ans) » . Chronique du 28 juin 2012 : « Plus de 55.000 bacheliers professionnels 2012 envoyés au massacre ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Assises et réussite des étudiants

Classé dans Non classé

Dialogue ou monologue de gestion ?

Personne ne conteste aujourd’hui la situation financière difficile voire inextricable de nombreuses universités. Oublié le temps du passage des premières universités aux responsabilités et compétences élargies : elles clamaient alors leur enthousiasme de pouvoir recruter de grands professeurs étrangers, d’accélérer le rythme  des promotions méritées, de revaloriser les régimes indemnitaires… L’année 2011 a représenté un tournant décisif : le temps des économies était advenu. « Moyens pour rogner, sabrer, annuler des dépenses » (chronique du 25 octobre 2011). « Les budgets 2012 seront-ils sincères ? » (chronique du 9 décembre 2011). « Réduire l’offre de formation » (chronique du 17 juillet 2012).

Les mauvaises nouvelles financières sont devenues « monnaie courante ». « L’université d’Angers est dans le rouge » (Angers Maville, 18 septembre 2012). En Bretagne Sud, selon nos informations, « gel durant 2 ans des postes vacants et ce pour toutes les composantes. Certains directeurs ont rappelé que « lorsque les gros maigrissent, les maigres meurent ». Le président a cependant affirmé qu’il examinera les situations au cas par cas. Morsures féroces prévisibles entre directeurs de composantes ! Conflits ouverts en vue » !

25 septembre 2012, université de Strasbourg. Le collectif intersyndical « Agir ensemble pour l’université » tenait conférence de presse à l’occasion du communiqué du SNESUP du 24 septembre. « Austérité et dégraissage : non à la réduction de l’offre de formation ! Photo : Pascal Maillard, secrétaire de la section SNESUP.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Dialogue ou monologue de gestion ?

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Quiz. Créée par un roi "étranger"

Des universités, aujourd’hui françaises, ont été créées dans des villes qui ne l’étaient pas encore. Des cas identiques sont évidemment observés dans les 26 autres pays de l’union européenne. Quiz en 6 photos (album à venir… quand le quiz sera trouvé). Photos du 21 septembre 2012.

Photos 1 et 2. Siège de l’université : son nom ? dans quel pays et dans quelle ville se situe-t-elle ?

Photo 3. Cette statue représente le fondateur de l’université. Qui est-il ? En quelle année la créa-t-il ? La ville portait alors un autre nom que son nom d’aujourd’hui : lequel ?

Lire la suite

Commentaires fermés sur Quiz. Créée par un roi "étranger"

Classé dans AF. Histoire 16-17èmes siècles, BF. Quiz

De Solon à la présidence de Lille 3

INSULA, le blog de la Bibliothèque de Sciences de l’Antiquité. Long Entretien avec Fabienne Blaise, professeure de littérature grecque et présidente de Lille 3 Charles de Gaulle.

… »Solon ne m’a pas conduite à la présidence. Dans tout mon parcours, je ne me suis sentie pleinement utile que si, au-delà de mon pré carré, je pouvais aider, même modestement, à faire avancer les choses (l’enseignement m’était nécessaire sans doute en grande partie pour cette raison ; la direction des laboratoires était conçue aussi de cette manière) ».

« Mais il est clair que ma recherche sur Solon, et, plus largement, sur la littérature grecque, où la réflexion sur l’action humaine est omniprésente (je pense aussi aux historiens et aux orateurs, par exemple), m’a sans doute beaucoup marquée et que j’étais plus ou moins consciemment prête à passer de la théorie à la pratique« 

44 chroniques du blog sur l’Enseignement supérieur et la recherche dans le Nord Pas-de-Calais.

Commentaires fermés sur De Solon à la présidence de Lille 3

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie)

Refonder la formation des profs

Le président de la Conférence des directeurs d’IUFM (CDIUFM), Patrick Demougin, met les pieds dans le plat dans un billet du 14 septembre 2012 : la formation des enseignants doit revenir aux Écoles supérieures du professorat et de l’éducation, prévue par la prochaine loi sur l’École, et non aux UFR, « à côté de la plaque ». Contribution de la CDIUFM à la concertation sur la refondation de l’École de la République (communiqué du 4 septembre 2012).

Dans son billet de ce jour, le président attaque sans langue de bois.« La Conférence des doyens et directeurs des UFR de lettres, langues, arts et sciences humaines et sociales (CDUL) a pris une position radicale en interdisant aux Écoles supérieures du professorat et de l’éducation de se constituer en composantes universitaires et en qualifiant de catastrophe l’intégration des IUFM aux universités… La CDUL a manqué sa cible. Là où tous les acteurs convergent pour mettre en place une formation universitaire et professionnelle dans des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation, elle vient revendiquer l’exclusivité de cette action pour les UFR qui savent tout faire, peuvent tout faire et s’identifient à l’Université quand elles n’en sont qu’une des formes d’organisation ». Débattre et à suivre !!!

Photo du 4 septembre 2012. Quiz. Un Président et deux anciens présidents de l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Qui sont-ils ? Ont-ils été directeurs d’IUFM ?

Commentaires fermés sur Refonder la formation des profs

Classé dans BF. Quiz

Le président de l'UVSQ se fâche

Université de Paris Saclay. Le nouveau président de l’université de Versailles Saint-Quentin, Jean-Luc Vayssière, se fâche. Chronique de son blog (10 septembre 2012).

« Depuis que la pression présidentielle s’est estompée avec le changement de gouvernement, ce projet, qui était au départ celui d’une « université unique de classe mondiale », évolue vers un projet plus banal et dans lequel la place de l’UVSQ n’est visiblement pas souhaitée.  Pour simplifier, les grandes écoles garderaient leur diplôme et leur pré-carré sur les relations entreprises, les organismes de recherche resteraient dans un partenariat fort sans transfert de moyens, seules les 2 universités seraient finalement concernées par la fusion-acquisition, Paris Sud et l’UVSQ »….

Assises territoriales en Ile-de-France. Capacité des 17 universités franciliennes à faire des propositions communes ?

Commentaires fermés sur Le président de l'UVSQ se fâche

Classé dans C. Ile-de-France

Strasbourg aime ses étudiants

Strasbourg, Campus de l’Esplanade, septembre 2012, je me rends à l’Agora. Discussion avec les deux jeunes qui tiennent le stand de « Strasbourg aime ses étudiants« . Deux parcours bien différents. La jeune fille est originaire du Kazakhstan : elle mène avec fierté ses études à l’Institut des Hautes Études Européennes (IHEE) ; elle a déjà pu faire un stage au Conseil de l’Europe.

Le jeune homme, après 3 années de droit, est inscrit en 1ère année d’histoire : « je retourne à ma passion, qui est aussi une passion familiale » ; il ne vit pas ses études ratées de droit comme un échec, même s’il a perdu sa bourse. Il s’en sort financièrement avec des jobs étudiants comme celui qu’il occupe à l’Agora et parce qu’il perçoit un pécule de réserviste de l’armée de terre. Deux étudiants souriants, fort heureux de faire des études qui les intéressent, et de plus à Strasbourg. Les organisations étudiantes ne doivent pas oublier qu’il existe des étudiants-travailleurs bien dans leur peau, et qui bossent pour se faire des réseaux (« Très chères études« ).

Ces deux étudiants aiment leur université. « Strasbourg aime ses étudiants« . Lancée en 2010, « l’initiative, portée par la Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg, vise à promouvoir la vie étudiante et à améliorer l’accueil des étudiants sur le territoire« . « Découvrir Strasbourg sous ses multiples facettes, améliorer leur quotidien, s’insérer dans leur environnement urbain, accéder à toutes sortes de savoirs sont ainsi promis aux étudiants, parmi lesquels figurent plus de 20% d’étudiants internationaux en attente eux aussi d’informations sur leurs conditions de séjour ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Strasbourg aime ses étudiants

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)