Sculpteurs à Lodève en Languedoc

Suite des balades d’été en Languedoc et en Suisse. Les précédentes : Industries, Arts, Cultures, Le cuivre (Cabrières) et le drap (Villeneuvette) (120 photos), Lausanne. Rolex Learning Center (62 photos), Édifices religieux en Languedoc (100 photos). Lausanne, le banquier et Joan Miro (29 photos). Mosaïques en Languedoc : Loupian (46 photos).

Deux sculpteurs à Lodève en 50 photos : Paul Dardé, l’enfant du pays, Vladimir Skoda, le sculpteur français d’origine tchèque.

Vladimir Skoda, né en 1942 à Prague. Biographie sur Wikipédia. « Il a toujours eu un intérêt pour les mathématiques et la physique… Il entame une formation de tourneur-fraiseur puis suit des cours du soir de dessin en parallèle de l’usine. Lors d’un voyage à Paris, alors âgé de 26 ans, il décide de commencer des études artistiques. Accepté aux Beaux-Arts, il suit les cours de César et travaille avec du fil de ferTrès vite les formes issues d’une géométrie simple apparaissent, lui permettant d’articuler, ce que lui dicte le matériau, au dessin préalable, au projet. Les premières boules, toupies ou pyramides en résultent« . Album de 23 photos.

P1150578

Skoda expose au musée de Lodève jusqu’au 15 septembre 2013 : In Situ, Danaé. Danaé, « une sorte de pluie d’or composée d’une cinquantaine de sphères d’acier creuses et dorées, suspendues dans l’espace ».

Paul Dardé, né le 4 juillet 1888 à Olmet (Hérault) et mort à Lodève (Hérault) en 1963. Biographie sur Wikipédia. Formation : « En 1912 (à 24 ans), Paul Dardé suit les cours de sculpture du Professeur Injalbert à l’École Nationale des Beaux Arts de Paris qu’il abandonne assez rapidement »… « En 1914 (26 ans), il est engagé comme brancardier ; fortement atteint moralement, il est hospitalisé et restera toujours marqué par les horreurs de la guerre. En 1918, il expose au Grand Palais Éternelle Douleur et le Grand Faune (Grand Prix National des Arts 1920) ; sculptures qui du jour au lendemain le propulsent au sommet de la gloire ».

De 1918 à 1926, Dardé sculpte sept monuments aux morts dont celui de Lodève (inauguré seulement en 1930) : description et album de 30 photos. Sculpture émouvante, inverse d’une scène guerrière héroïque : un poilu git sur le sol, jambes écartées. A ses côtés, agenouillée, sa veuve cache son visage éploré. Quatre autres femmes et deux enfants sympathisent en silence, en toute simplicité. Ils pleurent les hommes et les pères morts à la guerre. La guerre 1914-1918 aurait dû être la dernière !

P1150424

La Halle de Lodève, construite en 1819, porte le nom de Paul Dardé. Y a été installée une cheminée monumentale qu’il avait créée et qui n’avait été montrée qu’une seule fois, en 1925. Sculptures étonnantes, de matériaux hétéroclites, de style naïf : photos.

P1150595

Commentaires fermés sur Sculpteurs à Lodève en Languedoc

Classé dans AH. Histoire 19-20èmes siècles, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

Les commentaires sont fermés.