Le budget 2014 : manif et débats

24 octobre 2013 à 15 heures, Assemblée nationale, débat en Commission élargie, en direct sur le budget l’enseignement supérieur et la recherche dans le projet de loi de finances 2014 (PLF 2014, page 84). Geneviève Fioraso est présente. Le vote de la Commission aura lieu le 30 octobre. 17 heures 30 : la séance se poursuit. La Ministre est à l’aise, connaît les dossiers ; elle est la seule à parler sans consulter ses notes ; elle donne ainsi une leçon d’orateur aux parlementaires présents, y compris à Patrick Hetzel, plutôt moins bon que d’habitude. Je reconnais que je suis impressionné par sa facilité de parole. Photos à venir.

P1020778

24 octobre 2013. Solidaires Étudiants, appel à une Journée nationale de grève et de mobilisation contre la casse de l’université, Luttons pour une université gratuite, émancipatrice et populaire.  Manifestation à 14 heures, Paris, de la place Denfert-Rochereau au Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Nous exigeons l’abrogation de la loi Fioraso et de la loi LRU ; le réengagement financier total de l’État dans l’éducation et l’enseignement supérieur et de recherche ; un salaire socialisé pour tou-te-s les étudiant-e-s ; l’accès de toutes et tous à l’éducation, sans distinction ; la délivrance automatique de papiers pour toutes les personnes inscrites dans l’enseignement français ; une éducation et un enseignement supérieur gratuit, public, émancipateur et critique.

24 octobre 2013. La mobilisation se poursuit à Béziers (centre Duguesclin de l’université de Montpellier 3) : soirée de mobilisation. Assemblée nationale, 17 heures 40 : la Ministre annonce, en direct, que les inspecteurs missionnés à Montpellier 3 ont rendu un pré-rapport, qu’elle voit désormais plus clair dans les raisons de deux années de déficit (impacts du passage aux RCE) et qu’elle attend le rapport définitif.

12 novembre 2013. Appel à la Communauté universitaire contre l’austérité. Le SNESUP organisera une journée avec les élu-e-s des conseils centraux, des président-e-s et vice-président-e-s ainsi que des représentant-e-s des sections syndicales, pour analyser la situation et agir afin que le service public d’ESR et ses personnels disposent des moyens nécessaires à l’exercice de leurs missions. Dans ce cadre, le SNESUP appelle les sections à intervenir auprès des parlementaires et de la presse et appelle tous les élus à informer et à multiplier les rencontres avec les personnels et les étudiants en vue de cette réunion nationale.

De nombreux établissements remontent des informations convergentes sur les difficultés budgétaires rencontrées : menace de fermeture d’antennes universitaires, gel de postes vacants et d’une grande partie des emplois créés en 2013, explosion de la précarité, mutualisation des cours et fermeture d’options, augmentation du nombre d’étudiants en TD, réduction de l’offre de formation et du nombre d’heures d’enseignement, non-exécution de travaux de maintenance et de mise en sécurité des bâtiments.

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

Une réponse à “Le budget 2014 : manif et débats

  1. Homo bulla

    Pas impressionné du tout par la ministre! Il faut aussi entendre la seconde intervention de Fioraso, en réponse aux députés. J’ai fait une découverte intéressante : Fioraso n’est pas ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche. A l’entendre attentivement, elle est la ministre des produits et services industriels et du redressement productif, au service des entreprises du CAC 40. Elle est Ministre du CNES, du CEA, mais pas des universités. Elle est la Ministre de la recherche privée.