Bouvard et Pécuchet font un MOOC

27 octobre 2013. Blog La France byzantine, sur une idée de Frédéric Nef. Signalement par une lectrice fidèle du blog, sous le titre « de qui se moocque-t-on ? »

La saison avait été pluvieuse comme jamais en pays normand, et Bouvard et Pécuchet avaient passé l’automne au coin du feu à l’abri. La moindre sortie occasionnait des rhumes, et l’humidité suintait dans la maison dès qu’on s’éloignait de la cuisinière ou de la cheminée. Si on poussait au dehors, on revenait trempé. Pécuchet pourtant ne négligeait jamais d’aller chercher le journal chez le postillon, et il avait à chaque fois l’occasion de voir dans l’échoppe des citoyens absorbés par des écrans, soit d’i-phone, soit de tablettes lumineuses. Dès qu’il vit cela, il fut révulsé et revint à  Chavignolles en colère !

« Ces gens ont toute la journée le nez fourré dans des écrans ! Ils n’ouvraient déjà pas de livres, et à présent les voilà en train de browser et de surfer toute la sainte journée ! C’est la ruine de la culture ! La ruine des Humanités ! Qu’aurait-on dit si Érasme, Rabelais, Voltaire, même Rousseau, avaient eu le nez tout le temps sur des écrans ! Que serait notre culture aujourd’hui ! Rousseau aurait-il pu faire ses promenades, penché sans cesse sur son i-phone, Voltaire aurait-il pu à Ferney accepter que ses hôtes s’absorbassent, en pleine conversation civilisée, dans la lecture d’un mobile, comme on le vit récemment faire à Monsieur de Sarkozy sous le nez même du Saint Père Benoît XVI dans Saint Jean de Latran ?

Tu as tort, lui dit Bouvard ! L’internet, les écrans, les lucarnes, les tablettes, sont un extraordinaire moyen d’éducation et de culture ! Tout ce que nous avons lu dans de coûteuses encyclopédies que nous faisions venir de Caen ou de Falaise est à présent à portée d’un clic. Tout le savoir humain est dans notre poche ! Quel formidable moyen d’élévation des foules ! C’est le futur ! Ce sont les Humanités numériques, bien plus humanistes encore que celles des humanistes de la Renaissance ! »La suite…

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “Bouvard et Pécuchet font un MOOC

  1. Martinville

    Les technocrates et les politiques qui nous dirigent sont les Bouvard et Pécuchet de notre époque !