Archives mensuelles : décembre 2013

Le mille-feuille de la CUE SPC

Suite des chroniques sur le regroupement Sorbonne Paris Cité.

Pour une bonne CUE, choisissez un mille-feuilles bien garni et ajoutez-lui quelques couches !

Millefeuilles

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

J'ai mal au regroupement SPC !

Suite des chroniques sur le regroupement Sorbonne Paris Cité. Les universités de Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Paris 5 René Descartes, Paris 7 Denis Diderot, Paris 13 Nord ne vont plus fusionner au 1er janvier 2016, comme l’annonçait une Note du Conseil des membres du 3 juillet 2013.

Le nouveau président de Sorbonne Paris Cité, Jean-Yves Mérindol, élu le 11 décembre 2013, est partisan d’une CUE (Communauté d’universités et d’établissements). La fusion des 4 universités membres ne pourra avoir lieu que dans une seconde étape : cette option reste donc ouverte. L’ancien conseiller de François Hollande balaie d’un revers de main le regroupement du type Association et se moque de la différence qui existerait entre université confédérale et université fédérale (les constituants suisses ont l’esprit de synthèse : Constitution fédérale de la Confédération suisse). Selon moi, le calendrier du premier semestre 2014 (page 12 du document) n’est réaliste que s’il exclut des débats approfondis dans les établissements membres.

Stratégie CUE ou stratégie Association (3ème forme de regroupement figurant dans la loi du 22 juillet 1013) ? Les partisans d’un regroupement Association contrattaquent, développant leurs arguments dans un texte de 8 pages, intitulé Fédération ou Confédération. Ils mènent, dans le même temps, une campagne d’information satirique contre la CUE (La CUE, tu l’aimes ou tu la quittes). Lire aussi : le FAQ n°4 du MESR sur les CUE.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

J'ai mal à la licence !

Communiqué du MESR du 19 décembre 2013, reproduit intégralement ci-dessous. J’ai mal à la licence ! Pourquoi la majorité des membres du CNESER ont-ils voté en faveur du nouveau cadre national des formations de licence ? Pourquoi le CNESER, à l’inverse et à une forte majorité, a-t-il voté contre les dotations insuffisantes de l’État aux universités et, le jour même ou le lendemain, voté une réforme qui nécessite des moyens humains et financiers en nette hausse et non en baisse. La contradiction ne peut échapper à personne. Qui a voté pour ? Qui a voté contre ?

Je n’ai plus envie de me battre contre la communication ministérielle, contre les mensonges et la suffisance de Geneviève Fioraso.

5 ans de blog et 264 chroniques sur la licence pour en arriver là !

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Non classé

Budgets 2014 : plafonds d'emplois

3 chroniques sur les emplois de personnels, enseignants-chercheurs et BIATSS, titulaires et contractuels, dans les universités. La première est consacrée à la réglementation en vigueur. La deuxième aux dotations d’emplois par l’État en 2014. La troisième aux gels d’emplois dénoncés dans les motions votées par les Conseils d’administration en décembre 2013, puis votés ou non par ces CA sur proposition de leurs présidents. L’autonomie financière des universités, instaurée par la loi Faure de 1968, est sévèrement encadrée.

Le décret en vigueur est celui du 19 août 2013, décret de mise en application de la loi ESR du 22 juillet 2013 et modifiant certains articles du décret du 27 juin 2008, pris dans le cadre de la loi LRU d’août 2007.

Article R719-52 du Code de l’éducation. Le budget agrégé de l’établissement… comporte en annexe un projet annuel de performances et les documents et tableaux permettant le suivi des emplois, des programmes pluriannuels d’investissement et des restes à réaliser sur les contrats de recherche.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

La CUE, tu l'aimes ou tu la quittes

Revoici notre caricaturiste préféré ! Des bulles pour les fêtes de fin d’année ! Et l’occasion de lire ou relire les chroniques du blog sur les regroupements d’universités, imposés à marche forcée par la loi ESR.

AimeQuitte

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Fioraso et les bijoux technos

Interview de Geneviève Fioraso,  le Grand Journal BFM Business, 19 décembre 2013. Deux thèmes : l’innovation et le transfert de technologie, l’insertion des diplômés des universités.

P1050942

Tout le monde, il est beau. Tout le monde, il est gentil. En particulier Vincent, Arnaud et François, bien sûr… Et même les syndicalistes du supérieur qui demandent plus de moyens : ils font leur boulot. Tout va bien et l’action de la Ministre, sa loi ESR en particulier, font que ça ira encore mieux demain.

La France est un grand pays d’innovation, une terre de bijoux technologiques ; la preuve : le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) est l’organisme de recherche qui dépose le plus de brevets dans le monde. Les formations universitaires sont de bon niveau ; la preuve : l’insertion des diplômés de masters est excellente ; elle est aussi bonne pour les diplômés de masters de sciences que pour les ingénieurs. La suffisance de la Ministre est portée à son zénith. Elle énerve ! Bref, on peut zapper et ne pas regarder les deux vidéos de 7 minutes 30. Pas si sûr !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Créteil : ça va mal aussi à l'UPEC

Motion budgétaire du CA de l’Université de Paris Est Créteil (UPEC), présentée par la FSU (SNESUP et SNASUB) et l’UNEF, adoptée à l’unanimité le 13 décembre 2013. Chroniques antérieures sur l’UPEC.

Le Conseil d’Administration de l’Université Paris-Est Créteil, réuni le 13 décembre 2013, a examiné le projet de budget pour l’année 2014. Bien que l’UPEC ait engagé des mesures d’économie importantes et assuré une augmentation de ses ressources propres, la dotation budgétaire attribuée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche reste insuffisante au regard des besoins en termes de formation et de recherche et de la croissance des effectifs de l’université. L’UPEC ne reçoit pas non plus du Ministère de l’Education nationale les financements correspondant à son investissement dans la formation continue des enseignants.

SONY DSC

Des entreprises, éprouvées par la conjoncture actuelle, ne peuvent honorer leurs engagements de financement de la Formation par Apprentissage. En conséquence, le CA de l’UPEC a effectué des choix douloureux pour ses formations et la recherche, afin de maintenir un budget à l’équilibre.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Paris 3 : lettre de la Présidente

Lettre de la Présidente Marie-Christine Lemardeley à Simone Bonnafous, Directrice générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle, et au Recteur de l’académie de Paris, Chancelier des universités, à propos de la situation budgétaire 2014 de l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

Lettre à laquelle le CA de Paris 3 a souhaité s’associer. Chroniques antérieures sur Paris 3.

P1050945

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Dépenses réduites à l'UPEM

Sujet : Message du Président : vote du budget primitif 2014. Date : vendredi 20 décembre, 11 heures 36. Chroniques antérieures sur l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM).

Le Conseil d’administration de l’UPEM, réuni le 19 décembre 2013, a voté le budget primitif de l’établissement pour 2014. Cette décision, toujours très importante, revêt cette année un caractère particulier en raison du déficit de 1,5 millions € constaté pour l’année 2012. Tout laisse à penser que le compte financier pour 2013 présentera également un résultat négatif.

Conformément aux orientations présentées dans la lettre de cadrage budgétaire (votée au CA d’octobre 2013), le budget 2014 est marqué par un très important effort de maîtrise de nos dépenses et d’optimisation de nos recettes, dans tous les secteurs de l’établissement.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

CA du Mans : non au budget !

20 décembre 2013. Deux communiqués de la présidence de l’Université du Maine (Le Mans), relatifs au budget 2014 de l’Université et à la position de l’Université sur la CUE Bretagne Pays de la Loire. Le communiqué sur le budget est extrêmement précis sur les données financières et les causes d’un déficit de 900.000 euros en fonctionnement prévu en 2014. Le président Rachid El Guerjouma met beaucoup d’espoirs dans sa rencontre avec la Ministre le 23 décembre. Je crains pourtant qu’il n’obtienne pas satisfaction. Chroniques du blog sur les budgets des universités.

Copie de P1120580

Le communiqué sur l’Université Bretagne-Loire est également long de deux pages. L’université du Maine est favorable à la constitution de la CUE. Mais elle attire l’attention sur des interrogations qui doivent être résolues positivement pour que la CUE soit une réussite. Je crains également que, dans les délais impartis pour la création par décret de la CUE (début de l’été 2014), les interrogations portant sur les moyens financiers et humains de la CUE n’aient pas de réponses. Le risque est grand de paroles, de promesses… Chroniques du blog sur les CUE, sur la CUE UBL.

Extraits des deux communiqués. Communiqué sur le budget 2014. Le conseil d’administration de lʼuniversité, dont l’ordre du jour concernait principalement le budget 2014, n’a pu se dérouler jeudi 19 décembre 2013, suite à lʼintervention dans la salle d’étudiants et de personnels enseignants-chercheurs, techniciens et administratifs, réunis préalablement en assemblée générale à l’appel de l’intersyndicale de l’établissement…

… Un échange entre le président, les personnels et les étudiants a mis en évidence des convergences sur la responsabilité forte de lʼEtat dans la dégradation de la situation budgétaire de notre université et sur la nécessité dʼun soutien accru de lʼEtat. En soutien à cette initiative, la quasi-totalité des administrateurs a décidé de quitter le CA. Le quorum nʼétant plus atteint, le CA nʼa pas pu se dérouler. Après plusieurs semaines de préparation budgétaire et malgré les efforts importants consentis par les services et composantes, le budget qui devait être présenté aux administrateurs était en déséquilibre de 900.000 € de fonctionnement…

… Eu égard à la gravité de la situation, nous avons demandé à être reçu en urgence par Madame la Ministre de lʼenseignement supérieur et de la Recherche. Nous serons reçu au ministère ce lundi 23 décembre prochain. Avant de devoir envisager, à regrets, dʼautres mesures de renoncement à certaines de nos missions, l’université fonde beaucoup dʼespoirs dans sa rencontre avec Madame la Ministre.

Communiqué sur la Communauté d’Universités et d’Établissements Bretagne – Pays de LoireL’Université du Maine contribuera à la construction d’une CUE collégiale, bâtie sur la base de principes démocratiques. L’Université du Maine voit dans une telle CUE, un cadre coopératif dans lequel pourraient s’inscrire et se développer ses activités de formation, de recherche et d’innovation en cohérence et en synergie avec celles de ses partenaires historiques et naturels des Régions Pays de la Loire et de la Bretagne…

… Dans le contexte actuel de forte sous-dotation des établissements, notamment ceux du Grand Ouest, l’Université du Maine sera vigilante sur plusieurs points. La mise en place de la CUE a un coût, celui-ci devra être évalué. Eu égard à la situation financière dégradée des établissements du Grand Ouest (3 des 7 universités des deux Régions sont parmi les 10 universités les moins bien dotées de France d’après les critères SYMPA 2014), ce coût devra être assumé par la tutelle. La CUE étant chargée de la coordination territoriale de par la loi, elle doit en outre être soutenue de manière pérenne en terme de moyens en crédits et en emplois

… [Si les points listés ci-dessus sont pris en compte] L’Université du Maine s’inscrira ainsi pleinement dans la réflexion entamée, visant à construire une université Bretagne-Pays de la Loire, fédérale en réseau, dans le cadre d’une CUE interrégionale, collaborative, respectant les identités des deux Régions et celles des établissements partenaires, universités, grandes écoles et organismes de recherche.

5 Commentaires

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Pays de Loire