Oui, un nouveau Ministre !

Professeurs ténébreux, désabusés, fatigués, inquiets, désespérés ! Bientôt révoltés ? Oui, le temps de remplacer Geneviève Fioraso est venu !

J’ai choisi à dessein un détail d’une fresque sombre pour illustrer le bandeau de cette 3ème vie du blog Histoires d’universités. Elle me semble bien refléter le climat morose qui règne aujourd’hui dans l’enseignement supérieur. Quiz. Dans quelle université se trouve cette fresque ? Qui en est le peintre ? De quand date-t-elle ? Lectrices et lecteurs, laissez libre cours à vos analyses : commentez et partagez ce Quiz.

SONY DSC

SONY DSC

3 Commentaires

Classé dans BF. Quiz, E. Arts Lettres Langues

3 réponses à “Oui, un nouveau Ministre !

  1. François

    Le PS grenoblois d’où est issue G. Fioraso connaît actuellement quelques problèmes … municipaux. Il vient d’être battu par une alliance Verts-Front de Gauche (alliance que Christiane Taubira voulait venir soutenir sur place contre le candidat PS; mais elle n’a pas pu le faire car elle a été obligée par l’Élysée de « rater son train »).

     » Michel Destot, qui a appris en fin de matinée la venue de la garde des Sceaux par la police, et non par le préfet, a donc appelé deux fois l’Élysée pour faire annuler ce voyage. « Taubira voulait se victimiser : elle sait qu’elle va être virée, elle voulait donc pouvoir dire que son soutien à Piolle était la raison de son limogeage », confie-t-on dans l’entourage de Destot. Quelques heures après l’annonce de sa venue à Grenoble, Christiane Taubira faisait donc savoir qu’elle avait manqué son train pour Grenoble… « 

  2. Martinville

    Peu importe le ministre, c’est plus une autre politique qu’il faut… alors si c’est du Pécresse à la sauce Fioraso, inutile de changer le casting. Personne ne comprend que le malaise vient du paradigme soviétique du processus de Bologne et de l’autonomie apparitchikienne.