Université de Cologne : 1388

Suite des chroniques sur les universités des villes riveraines du Rhin. L’université de Cologne (deux sources principales : site de l’université – version en anglais ; pas de version en français mais une version en chinois), Wikipédia). 1. Histoire de l’université. 2. Faits et chiffres contemporains (2nde partie de la chronique).

1. Histoire sur Wikipédia, sur le site de l’université (en anglais). 1322. « Maître Eckhart prend en charge la direction des études générales à Cologne. Il est dénoncé en 1325 par des confrères auprès de l’archevêque de Cologne Henri II de Virneburg à cause de professions de foi qui auraient été hérétiques ». Maître Eckhart (chronique : Strasbourg et ses Humanistes, photos de l’exposition 2013 au Conseil Général).

1388, Fondation. « Première université en Allemagne fondée par une ville et ses citoyens ». 1396 : « première constitution de Cologne, la lettre de l’Union : à côté des patriciens, les corps de métier sont associés au gouvernement avec égalité de droits ».

1475. « L’empereur Frédéric III confirme officiellement le statut de ville impériale libre qui existait pratiquement depuis 1288 ». 1479 : « L’université reçoit de l’empereur le droit de disséquer des cadavres« … une condition sine qua non pour développer la science de l’anatomie.

1794-1815. « Ayant occupé la Rhénanie dès 1794, l’État français transforme l’université en « École Centrale » en 1798, puis en « École secondaire de deuxième degré ». La Prusse renonce à rétablir une université en 1818, en faveur de l’Université de Bonn, voisine. Cologne demeure sans université pendant plus de cent ans« .

1901. « Avec la fondation d’une « Haute École de Commerce », Cologne possède à nouveau une école « quasi-universitaire ». 1919. « Le maire de Cologne, Konrad Adenauer rétablit officiellement l’Université ». Après 1945. « L’université devient une institution financée et gérée par le Land de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie« .

Chiffres de l’université pour 2012 (ou pour 2012-2013). Effectifs :  45.600 étudiants (en forte progression). Diplômes délivrés : 5.868. Professeurs : 534 dont 53 étrangers. Autres personnels : 5.174. Six facultés (seulement), organisées en quatre champs de recherche. Pas d’information sur le budget de l’université, sur d’éventuelles initiatives d’excellence.

Internationalisation. Écoles d’été (2014), pour étudiants de Cologne et pour étudiants d’étrangers. « The international network of the University of Cologne is wide-reaching and well-established, and comprises 20 university-level and about 200 faculty-level partnerships, each based on cooperation agreements.Currently, about 12% of the University’s students and 6% of its professors come from abroad ». Lettre d’information pour les chercheurs étrangers.

Pour aller plus loin. Chroniques et photos de la croisière « Le Rhin romantique« . Amsterdam. Histoire d’eau (90 photos). Haarlem. Inventeur de l’imprimerie (?) et tulipes (35 photos). Gymkhana sur le Rhin (30 photos). Aix-la Chapelle, Karl 2014 (50 photos). Cologne. Histoires d’eau (50 photos).

Pour aller plus loin. Les villes universitaires, riveraines du Rhin. L’enseignement supérieur et la recherche à Amsterdam et Haarlem. Le Polytechnique, Aix-la Chapelle (RWTH).

1 commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, D. Allemagne, D. Europe (autres), F. 19ème et 20ème siècles

Une réponse à “Université de Cologne : 1388

  1. Martinville

    Les Allemands ont-ils aussi attrapé le virus communiste des grandes universités usines à gaz ?