Réorienter l’argent du CIR

Alertons nos parlementaires sur l’avenir sombre de l’université et de la recherche !

« Dès le lundi 23 juin, une discussion parlementaire dite de « finance rectificative » s’ouvre. En matière de rectification, ce qui est prévu, c’est un train d’économies de 1,6 milliard qui va être voté. Pour le Ministère de l’enseignement, c’est encore 189 millions en moins qui sont prévus. Ce nouveau sacrifice demandé est insupportable. Et il faut le refuser »…

« Dès lors, au cours de cette discussion budgétaire, nous vous invitons à discuter et réformer ce Crédit Impôt Recherche, pour limiter les effets d’aubaine, pour orienter de manière plus pertinente le crédit, pour réduire son coût et pour en augmenter l’effet de levier :
1/ en modulant le taux du CIR non selon le volume, mais selon l’augmentation d’un effort de R&D, mesuré et évalué ;
2/ en conditionnant son obtention à l’emploi de docteurs et à une éligibilité scientifiquement établie de son utilisation ;
3/ en excluant du bénéfice du CIR les dépenses de R&D concernant les interventions sur les marchés financiers ;
4/ en favorisant la collaboration entre entreprises et organismes publics de recherche, en particulier en favorisant la sous-traitance à ces organismes de recherche publics ;
5/ en réaffectant une part des économies réalisées par cette réforme du CIR aux universités et aux EPST ».

Commentaires fermés sur Réorienter l’argent du CIR

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.