Archives mensuelles : juin 2014

Pour les libertés académiques

Mobilisation du 18 juin 2014 : texte reçu ce matin. Pour continuer notre travail dans ce lieu vital qu’est l’Université, il nous faut résister. Mais résister au nom de quoi ? Comme ce pouvoir s’attaque directement à la vie, à la pensée critique et à l’autonomie, ce sont la vie, la pensée critique et l’autonomie qui deviennent résistances.

SONY DSCL’appel à manifester que nous lançons pour le mercredi 18 juin est un appel au sursaut afin de trouer le brouillard opaque qui entoure la mise au pas de l’Université. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Non classé

Contre la COMUE SPC

Pour le report du vote des Statuts de la COMUE – Université Sorbonne Paris Cité. Deux textes. 1. Une longue contribution critique : Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

2. Motion Paris 3 Sorbonne Nouvelle, lue au CA du 16 juin 2014. L’Université Sorbonne Nouvelle se trouve aujourd’hui devant un choix crucial pour son avenir et son identité.

SONY DSCSon Conseil d’administration doit en effet examiner et voter les nouveaux statuts de la Communauté d’Universités et d’Établissements (COMUE) Université Sorbonne Paris Cité (USPC), ce qui implique son adhésion à ce regroupement d’établissements et à son mode de fonctionnement. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

18 juin : appel à la grève !

18 juin 2014. Appels intersyndicaux et inter-organisations à mobilisation nationale contre les fusions d’universités, les regroupements forcés et les ComUE. CGT-FERC, CGT-FERCsup, CGT-Inra, FO-FNEC-FP, FO-Snpress, FO-Supautonomes, Groupe du 4 avril, RESAU, Sauvons l’Université ! Communiqués des différentes organisations, regroupés dans un seul document. Photo : manifestation du 13 juin 2009 à Paris.

SONY DSCSurprenant : pourquoi la FSU (SNESUP ET SNCS), Solidaires Sud, UNEF n’appellent-elles pas à la mobilisation ? Moins surprenante, l’absence de l’UNSA, du SGEN-CFDT, de la FAGE. Les mobilisations demeurent en ordre dispersé. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Non classé

Le Conseil du Haut Conseil

Projet de décret relatif à l’organisation et au fonctionnement du HCERES (Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur). Le chapitre 1er du décret crée un Conseil du Haut Conseil. Le Haut Conseil créé par la loi ESR du 22 juillet 2013 n’était-il pas un Conseil ? Un Conseil du Haut Conseil ne veut-il pas dire qu’il existera ainsi deux conseils, dont l’un sera au-dessus de l’autre ?

Le mille-feuille institutionnel manquerait donc de mots pour nommer cette situation inédite : la création d’une couche de plus. Le législateur ne pouvait quand même pas utiliser « Bas » par rapport à « Haut ». Chacun aurait compris que le Bas Conseil du Haut Conseil avait en charge les Basses œuvres de la secrétaire d’État & Consorts.

SONY DSC Lire la suite

Commentaires fermés sur Le Conseil du Haut Conseil

Classé dans C. Rhône-Alpes Auvergne

La Sorbonne autonome

1200, Fondation de la Sorbonne 2014, éclatement de l’université de Paris en un puzzle n’importe nawak : Sorbonne Université, Sorbonne Paris Cité, Paris Saclay, HESAM, Paris Lumières, Paris Lettres et Sciences, Paris-Est…

L’affirmation de Paris comme capitale de la France s’appuya sur le développement et le rayonnement de l’Université de Paris. Celle-ci vit le jour au cours du XIIe siècle au terme d’une croissance continue des écoles parisiennes regroupées sur la Montagne Sainte-Geneviève.

SONY DSCCes écoles dispensaient un enseignement qui préparait à trois grades : le baccalauréat (grammaire, dialectique, rhétorique), la licence (arithmétique, géométrie, astronomie, musique) et le doctorat (médecine, droit canonique, théologie). Lire la suite

1 commentaire

Classé dans AE. Histoire médiévale, C. Ile-de-France, E. Mobilité internationale

Comment tuer la LRU3 ?

Archives du blog, chronique du 16 novembre 2011 : Acte de décès de la loi relative aux Libertés et Responsabilités des Universités (2007). Novembre 2011 : deux avertissements sévères n’ont pas réussi à tué la LRU (rapport de l’Association Européenne des Universités et crise financière à l’université de Limoges). Juillet 2013 : la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche (dite LRU2) fait encore régresser l’autonomie des universités : le vilain petit canard LRU était toujours debout et Jacques Fontanille, ex-président de l’université de Limoges, taclé en 2011, devint même directeur de cabinet de Geneviève Fioraso.

Avril 2014, le vilain petit canard, LRU2 fils de LRU, court toujours et décide de pondre des LRU3, des Communautés d’universités et d’établissements (COMUE), gigantesques n’importe nawak qui ne respectent même pas leur père LRU2 : La loi ESR violée sans vergogne. Il reste un mois pour « tuer dans l’œuf » ces LRU3 ! C’est mal parti : Mobilisations en ordre dispersé !

Texte intégral de la chronique de novembre 2011. 4 ans et 3 mois après la publication de la loi Libertés et Responsabilités des Universités. Novembre 2011 est une date dont les universités publiques se souviendront. Le mois de la mort de la LRU. Son acte de décès a été signé au niveau international par l’Association Européenne des Universités (EUA), au niveau local par Jacques Fontanille, président de l’université de Limoges, ancien vice-président de la CPU, élève modèle du passage aux responsabilités et compétences élargies (RCE dès 2009). Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Les ÉSPÉ contre l’incohérence

Loi sur la refondation de l’École, loi sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche : évolutions incessantes de la législation, lois bavardes et complexes, décrets non encore publiés, contradictions et incohérences dans les textes, entrainant des pétitions, à défaut de larges mobilisations.

Un nouveau cas d’incohérences : l’apprentissage des langues étrangères dans les ÉSPÉ. Chroniques du blog sur les ÉSPÉ, sur la mastérisation. Photo : IUFM des Pays de Loire au Mans (mai 2013).

Pétition : Pour une mise en cohérence de la place des langues étrangères dans la formation et le recrutement des professeurs des écoles avec les missions dévolues à l’école. Signer la pétition.

P1120463 Lire la suite

Commentaires fermés sur Les ÉSPÉ contre l’incohérence

Classé dans C. Ile-de-France, C. Pays de Loire, E. Arts Lettres Langues

Profs payés 850 € par mois

Chronique d’un lecteur du blog. En mai 2014, l’université de Pau et des Pays de l’Adour a ouvert une vingtaine de postes LRU en CDD.

Parmi eux, figurait un poste à mi-temps en histoire de l’art qui a été posté sur le blog de l’APAHAU (Association des Professeurs d’Archéologie et d’Histoire de l’art de l’Université).

Dans cette annonce, on apprend que le service du poste s’élève à 192 heures pour une rémunération située entre 700 et 830€ net par mois. Le mi-temps correspond à un demi-service de PRAG, et le salaire a été calculé sur la base d’un demi-salaire de PRAG débutant (1600 et 1700 € / 2). A ma connaissance, il n’existe pas de poste de demi-prag, ce service correspondant à celui d’un MCF. Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Arts Lettres Langues

Strasbourg, la course en tête

12 juin 2014, Jardin des sciences de l’université de Strasbourg. C’est la fête pour Marie-Charlotte Morin, double lauréate nationale de Ma thèse en 180 secondes, prix du jury et prix du Public. Chronique : Grâce au rectum d’un ver.

Strasbourg, la course en tête. Première université qui, selon le bon vouloir des 3 universités divisées au début des années 70, a fusionné dès le 1er janvier 2009. Université labellisée dès la 1ère phase des investissements d’avenir. Université classée dans les 100 premières du classement de Shanghai. Université aux 3 prix Nobel en activité.

P1150764 Lire la suite

Commentaires fermés sur Strasbourg, la course en tête

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences

La loi ESR violée sans vergogne

Les statuts de la COMUE Université Sorbonne Paris Cité seront soumis au vote des Conseils d’administration des 8 établissements membres, du 19 juin au 3 juillet 2014. Les administrateurs vont-ils voter des statuts non conformes à la loi ESR de juillet 2013 ? Explications.

La version des statuts en date du 22 mai 2014 comprend un article 6.3. qui prévoit des élections au scrutin indirect tant pour le CA de la COMUE que pour son Conseil académique. La loi ESR ne mentionne pas un scrutin indirect pour le Conseil académique.

Les scribes qui ont écrit les statuts n’ont pas commis une erreur anodine. Ils anticipent en effet une modification de la loi par le vote d’un cavalier introduit dans la loi Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt. Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans C. Ile-de-France