+ 31.791 bacheliers pros !

31.791 bacheliers professionnels en plus en 2014 ! 190.188 admis contre 158.397 en 2013. Très forte progression du nombre de candidats (232.093 contre 201.618) et du taux de réussite (81,9% contre 78,6%). Source : Note 1.

Les bacheliers professionnels constituent désormais près du quart de l’ensemble des bacheliers (23,7% en 2014 contre 20% en 2013). Depuis deux ans, ils sont plus nombreux que les bacheliers technologiques (128.915 en 2014).

Leur taux de poursuite d’études dans l’enseignement supérieur progresse, boosté par la réforme du bac pro (réforme Darcos mise en œuvre à la rentrée 2009 : préparation en 3 ans au lieu de 4). Ils seront plus nombreux à poursuivre des études que le nombre total de places offertes en 1ère année de BTS (de l’ordre de 125.000) !

Autant dire que la politique des quotas (taux de places réservées aux bacheliers professionnels dans les BTS, article 612-3 du Code de l’éducation) et celle du décret imbécile sont impuissantes à juguler la déferlante.

Les licences universitaires vont donc accueillir à la rentrée 2014 un nombre bien plus élevé de bacheliers professionnels. Ceux-ci vont y être massacrés, y compris ceux qui sont fiers d’avoir obtenu une mention (2.472 mentions TB, 18.828 mentions B, 53.823 mentions AB). Leur taux d’obtention de la licence en 3 ou 4 ans demeurera inférieur à 5%. Échec massif de ces jeunes, mais aussi grave dilapidation des deniers publics, y compris des dotations symboliques pour améliorer « la réussite en licence ».

La CPU et les équipes directoriales des COMUE, se voilant la face, vont claironner : l’université est de plus plus attractive. Geneviève Fioraso & Consorts vont applaudir : la démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur est en marche. Les organisations étudiantes vont crier victoire : la démocratisation se réalise sans avoir introduit de sélection à l’entrée de la licence et sans avoir augmenté les droits d’inscription.

Toute critique de la loi ESR et de la création des COMUE est devenue aujourd’hui inaudible (lire la note infra). Toute réforme de l’ensemble du 1er cycle est balayée d’un revers de main (Rapport ronronnant, radoteur).

Nous sommes, collectivement, devenus politiquement irresponsables. Les bacheliers professionnels, qui se seront fourvoyés en licence, alimenteront l’abstentionnisme et le score du Front National dans les prochaines élections.

Une page de l’Histoire des universités est tournée. Je n’en écrirai pas la chronique noire. Je cesse le combat du blog.

Note 1. Sylvie Le Laidier et Fanny Thomas, Le baccalauréat 2014, session de juin, DEPP, Note d’inofrmation, n° 29 – Juillet 2014.

Note 2. Blog de Didier Delignières (17 juillet 2014). Communiqué des conférences de doyens et directeurs d’UFR sur les nouvelles architectures universitaires.
Dans les nouvelles architectures qui émergent, trois évolutions majeures se dégagent :

1. Une remise en cause du lien Formation/Recherche par l’affaiblissement du rôle des UFR.

2. Un découplage entre les licences et les masters, les premiers restants au niveau de l’université, les seconds fortement impliqués voire mutualisés dans les nouveaux regroupements de type COMUE.

3. Une structuration de la recherche présentée en agrégats de mots-clefs (énergie, humanités, environnement, nouvelles technologies,…). Ces termes supposés plus concrets pour les décideurs politiques et économiques (qui pourraient donc davantage contribuer aux budgets universitaires) tendent à effacer la cohérence des corpus disciplinaires et des règles spécifiques qui en établissent la légitimité scientifique.agrégats de mots-clefs (énergie, humanités, environnement, nouvelles technologies,…). Ces termes supposés plus concrets pour les décideurs politiques et économiques (qui pourraient donc davantage contribuer aux budgets universitaires) tendent à effacer la cohérence des corpus disciplinaires et des règles spécifiques qui en établissent la légitimité scientifique.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s