Universités vraiment en faillite ?

8 septembre 2014, chronique de Patrice Brun, ancien président de l’université de Bordeaux 3 Montaigne, Les universités sont-elles vraiment en faillite ? (3 pages). Lire aussi : chroniques du blog sur les budgets universitaires, sur l’université Bordeaux 3 Montaigne.

SONY DSC« Depuis deux/trois ans – espace approximatif voulu pour éviter toute interprétation politicienne de mes propos – on entend çà et là parler « d’universités en faillite » ou sur le point de l’être. En 2010, l’université de Limoges fut la première, une année seulement après son passage aux « Responsabilités et Compétences Élargies » (RCE), à défrayer la chronique pour un budget de fonctionnement en déficit. A l’automne 2011, huit, puis cinq, puis trois universités furent désignées par un communiqué du Ministère, repris par plusieurs organes de presse, comme les mauvais élèves de la classe en affichant deux comptes financiers successifs déficitaires. On s’aperçut, avec enquête de l’Inspection Générale, qu’il ne s’agissait en fait que de régularisations comptables liées au passage aux RCE. Mais la presse avait lâché ses bombinettes.

Puis, en 2013, l’université de Versailles – Saint-Quentin, avec trois millions de déficit, fit la « une » de certains journaux et eut pour conséquence, à bien des égards injuste, de démettre de ses fonctions de rectrice celle qui l’avait auparavant présidée. En somme, l’idée d’une faillite des universités est entrée dans l’imaginaire collectif comme une réalité. Que faut-il en penser ?

Il faut évidemment, pour comprendre cette situation, remonter à la loi de 2007, dite « LRU », présentée par le pouvoir de l’époque comme un formidable outil de modernisation de l’Université. Le but de ces lignes n’étant pas de dire si cette loi était bonne ou mauvaise (quoique…) mais de saisir l’origine des difficultés financières actuelles des établissements, contentons-nous de rappeler que la mesure principale, les Responsabilités et Compétences Élargies, les RCE, prévoyait la responsabilité de l’élaboration et la gestion de l’ensemble de leur budget par les universités elles-mêmes, y compris la masse salariale, à charge pour le rectorat de rattachement et la Chambre Régionale des Comptes d’en vérifier l’un la « soutenabilité », l’autre la conformité avec la réglementation »…

Lire la suite…

Patrice Brun (Bordeaux, juillet 2012)

SONY DSC

Commentaires fermés sur Universités vraiment en faillite ?

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Les commentaires sont fermés.