HCERES, démission des juristes

Il a fallu 16 mois pour que le législateur se décide à publier le décret n°2014-1365 du 14 novembre 2014 relatif à l’organisation et au fonctionnement du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES). Autres chroniques critiques sur le HCERES.

Les méthodes du HCERES sont visiblement déjà contestées par les délégués scientifiques des juristes.

Dans leur lettre de démission, ils exigent une évaluation par les pairs transparente, impartiale et indépendante des unités de recherche des universités et organismes de recherche français.

« En décidant de démissionner de leurs fonctions la semaine dernière, les délégués scientifiques des disciplines juridiques du HCERES ont entendu tirer la sonnette d’alarme quant aux récentes dérives affectant les processus d’évaluation des unités de recherche. Le soutien unanime de la communauté universitaire juridique à l’égard de cette démarche – dont la gravité ne peut ni ne doit être sous-estimée – témoigne, s’il en était besoin, de l’attachement de cette communauté à des procédures transparentes, impartiales et indépendantes, gages de leur fiabilité ».

Commentaires fermés sur HCERES, démission des juristes

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.