L’agrégation du SUP va bien

Quoi de neuf pour les agrégations de l’enseignement supérieur dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion ? Rien ! Elles se portent bien. La preuve !

Arrêté du 29 janvier 2015 fixant pour l’année 2015 les modalités d’inscription en vue de pourvoir des emplois de professeur des universités dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion pour le concours national d’agrégation de l’enseignement supérieur.

Relire la chronique du 11 mars 2014 : La fin de l’agrégation du Supérieur ?

Agrégation du supérieur : la mort à petit feu ? Communiqué de SUP Autonome du 10 janvier 2014. Plutôt que de supprimer, clairement et courageusement, cette agrégation, le décret statutaire joue des bandes sur le billard. Le syndicat autonome est mécontent.

Pourquoi, au contraire, être partisan de la suppression de cette agrégation réservée aux seules disciplines de Droit, Sciences politiques, Économie et Gestion ?

Chroniques Pour la suppression de l’agrégation du supérieur.

1 commentaire

Classé dans E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion

Une réponse à “L’agrégation du SUP va bien

  1. Effarant, en effet. L’inertie de ce ministère est confondante. Pour information, la section 5 (sciences économiques) a qualifié 120 candidat-e-s aux fonctions de professeur, au titre de 46-1 (voir ici : http://pluralismeetqualite.over-blog.com/2015/02/quelques-statistiques-sur-la-campagne-de-qualification-2015.html). Un grand nombre d’universités a anticipé ces qualifications, en proposant des postes au 46-1. Quelles universités proposeront des postes à l’agrégation ? Et surtout, qui seront les candidats ?!!! Les qualifiés qui n’auront pas été recrutés ? Les non qualifiés ?