UBU et la boucle numérique

Courriel reçu aujourd’hui, au moment même où la CPU clôturait son colloque Université 3.0 : nouveaux enjeux, nouvelles échelles à l’ère numérique. Nouvelles du colloque dans #CPUSTRAS. Proposition n°6 de la CPU : on  est encore très loin de sa mise en œuvre !

P1330726Texte intégral du courriel. UBU est dans la boucle. Le choc de simplification administrative ? N’allez pas plus loin c’est ici !

Objet : états de service des personnels enseignants. A priori c’est simple : vous remplissez un formulaire sous Excel pour votre service prévisionnel en octobre et début juin vous l’actualisez pour votre service définitif qui déclenche, après différents visas, le paiement éventuel d’heures complémentaires. So far, so good.

La première étape se passe normalement et les frimas d’octobre sont loin. Fin mai, le printemps est là et vous recevez de la DRH le formulaire pour enregistrer votre service définitif. Ouvrez. Première surprise : c’est un formulaire vierge. Pas d’erreur, non non il faut bien ressaisir une seconde fois la totalité des données. Bon ! Vous allez pour taper votre nom quand OH surprise (encore une) un message apparaît : la cellule que vous voulez modifier est en lecture seule.

Un sympathique menu contextuel vous explique comment lever l’interdiction en entrant un mot de passe. Mot de passe ! Quel mot de passe ?

Renseignement pris auprès de la RAF de l’UFR, vous apprenez que vous n’êtes pas le seul dans ce cas. La faute vous en incombe car vous n’avez pas le bon modèle d’ordinateur ce qui en français veut dire PC sous Windows. Oui, Oui la DRH est bien au courant mais elle a fait des fichiers croisés dynamiques et elle ne veut pas donner de mot de passe…

Coluche et bien d’autres ont fait rire sur le dos de l’administration mais là, la réalité dépasse la fiction. L’on comprend que la DRH met en place des procédures bien en phase avec son fonctionnement interne sans se soucier du fait qu’elles sont inutilisables par les agents qu’elle est censée servir. C’est beau l’auto-cohérence !

UBU roi du choc de simplification ou quand le formulaire tourne sans fin dans la boucle numérique.

2 Commentaires

Classé dans Non classé

2 réponses à “UBU et la boucle numérique

  1. SO

    Politique de sécurité des systèmes d’information (règle DEV-LOG-ADHER — réduire l’adhérence des applications à des produits ou technologies
    spécifiques). Téléchargeable sur http://www.ssi.gouv.fr/uploads/IMG/pdf/pssie_anssi.pdf
    🙂

  2. Martinville

    Qu’est-ce que le choc de simplification ? On ne fait plus travailler les agents, mais les usagers. A vous de faire leur travail… mais vos impôts ne diminuent pas…