Le Saint-Esprit. Les Jésuites

Heidelberg, son fleuve Neckar, son université fondée en 1386, son château saccagé sous Louis XIV, ses églises dans la Vieille ville, celle du Saint-Esprit  (14ème et 15ème siècles) et celle des Jésuites (18ème siècle). Septième et dernier album sur l’ex-capitale du Palatinat du Rhin : 60 photos.

1. Église du Saint-Esprit  (14ème et 15ème siècles) : photos. Au début du XIIIe siècle, une petite basilique romane du Saint-Esprit se trouvait sur la Place de l’Église du Saint-Esprit actuelle. Elle aurait été la victime d’un incendie au début du XIVe siècle.

P1350769Une église de style gothique primaire fut construite à sa place. Celle-ci accueillit la messe d’ouverture de la fondation de l’Université de Heidelberg le 18 octobre 1386. Sous Ruprecht III, le chœur de l’église fut détruit et remplacé par un chœur de plus grande taille.

Le chœur en halle fut terminé en 1410, la construction de la nef et du soubassement du clocher en 1441. Louis III posa les fondements de ce qui allait devenir plus tard la célèbre bibliothèque palatine, la BIBLIOTECA PALATINA, où furent écrits à sa demande les premiers livres sur les galeries de l’Église du Saint-Esprit. Sous le règne de Louis V (1508-1544), la construction du clocher fut poursuivie et terminée. Pendant la Réforme, l’église changea plusieurs fois de confession, elle était tantôt luthérienne, tantôt calviniste.

Le catéchisme de Heidelberg, une confession de foi réformée, naquit ensuite en 1563. Pendant la guerre de Trente Ans et après la conquête de Heidelberg par les troupes catholiques, la ville et l’église furent converties pour de nombreuses années au catholicisme. Le Pape Grégoire XV fit déménager la BIBLIOTECA PALATINA à Rome comme butin de guerre. L’église fut gravement endommagée en 1693, lors de la guerre de succession entre le Palatinat et Orléans.

2. Dans l’église du Saint-Esprit, le monument funéraire de Robert III (empereur de 1400 à 1410) et de son épouse : photos.

Copie%2520de%2520P13508623. Maison du chevalier de Saint-Georges (1592) : photos. C’est la plus ancienne maison existant encore à Heidelberg. Elle fut construite en 1592 pour Charles Bélier, un marchand huguenot. C’est le seul édifice privé qui ne fut pas détruit lors de la destruction de la ville de 1689-1693. Il s’agit d’une maison à pignon sur rue comme il en existait beaucoup avant ce ravage. Depuis la fin de la guerre de Trente Ans, elle est utilisée comme auberge ou hôtel… Cette maison à six étages est construite en grès rouge. La façade comporte de nombreuses sculptures et inscriptions latines. Le nom de la maison provient du buste du chevalier Saint Georges qui surmonte le pignon.

Copie%2520de%2520P13507434. Église des Jésuites (18ème siècle) : photos. Les travaux de l’église débutent en 1712, dix ans après le début de la construction du Collège. Johann Adam Breunig dirige les travaux du chœur, puis l’on construit la nef. Elle prend comme modèle la toute nouvelle église des Jésuites de Bamberg.

Les travaux s’interrompent en 1717 à la mort du prince Jean-Guillaume, son successeur Charles-Philippe, résidant principalement au château de Mannheim, ne soutient pas particulièrement le projet. Les travaux derrière la partie terminée de l’église sont murés et l’espace prêt sert de chapelle provisoire.

Les travaux recommencent en 1749 jusqu’à leur fin en 1759 sous la direction de l’architecte de la cour, Franz Wilhelm Rabaliatti. La suppression de la Compagnie de Jésus en 1773 fait passer l’église et son collège aux lazaristes. L’église ne tarde pas à servir d’entrepôt.P1350771

Commentaires fermés sur Le Saint-Esprit. Les Jésuites

Classé dans AE. Histoire médiévale, AF. Histoire 16-17èmes siècles, D. Allemagne

Les commentaires sont fermés.