Moins d’apprentis dans le SUP

En février 2015, j’ai publié une chronique intitulée : davantage d’apprentis dans le SUP en 2013. Aujourd’hui, je publie une chronique qui affirme l’inverse : moins d’apprentis dans le SUP en 2014.

P1360261Très vraisemblablement, le déclin se poursuivra en 2015. Pour l’ensemble des entrées en apprentissage, tous niveaux de formation confondus, la baisse est en effet de -12,8% au premier semestre 2015, selon le tableau de bord trimestriel de conjoncture régionale.

Comme l’indique le graphique 1, le nombre annuel de nouveaux contrats d’apprentissage enregistrés, pour des formations de niveau I à III, a beaucoup augmenté, au cours des 20 dernières années. Pour les 5 dernières années, le nombre de contrats a progressé pour atteindre un maximum en 2012 : 72.793 en 2010, 84.383 en 2011, 92.158 en 2012, 88.274 en 2013, 90.465 en 2014. La faible progression de 2014 par rapport à 2013 pourrait être plus qu’annulée en 2015.

P1360260Le recul de l’apprentissage est bien plus fort pour les contrats aux niveaux de formation moins élevés (graphique 1). C’est ainsi que la part de l’apprentissage de niveau SUP est sans cesse en progrès : 25,3% des contrats en 2010, 28,6 % en 2011, 31% en 2012, 32,3% en 2013, 34,1% en 2014 (tableau ci-dessous).

En 2013 par rapport à 2012, le nombre de contrats de niveau SUP a diminué (88.274 contre 92.158), alors que la part des contrats de niveau SUP dans l’ensemble des contrats a continué de progresser (32,3% contre 31%). Il faut analyser les deux données statistiques, sous peine de faire des erreurs de diagnostic ; elles indiquent que l’apprentissage est aussi en crise dans l’enseignement supérieur.

P1360259La diminution du nombre de contrats d’apprentissage au niveau de l’enseignement supérieur (en 2014 et en 2013 par rapport à 2012) marque l’échec de la politique gouvernementale.

Les Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche (automne 2012) avaient consacré 3 recommandations à l’apprentissage et plus largement à la formation en alternance. Recommandation 18. Encourager les établissements à développer le nombre des formations en alternance et par apprentissage, en formation initiale ou tout au long de la vie. 19. Renforcer les financements pour la formation tout au long de la vie en général et adapter les rythmes et les méthodes d’enseignement aux salariés. 20. Autoriser les universités à collecter la taxe d’apprentissage. Recommandations vite oubliées.

Face aux mauvais résultats de 2013 et 2014, le gouvernement décide un plan de relance de l’apprentissage au printemps 2015 ; une VALLSe de mesurettes en juillet 2014 n’avait pas suffi pour restaurer la situations. Cette fois, la grande mesure est la création de la Fondation Innovations Pour les Apprentissages (appel aux engagements financiers des entreprises pour des innovations dans l’alternance). Que penser de cette Fondation FIPA ? Un machin inutile !

Pour aller plus loin : Aides à l’embauche pour un contrat d’apprentissage ; Salaire d’un Apprenti en 2015.

Commentaires fermés sur Moins d’apprentis dans le SUP

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.