Une généalogie bien singulière

Demain, retour en cours d’Histoire médiévale. A la BNUS, j’ai emprunté Joinville, Vie de Saint-Louis, Édition J. Monfrin, classiques Garnier, 1995. Disant cela à un voisin féru de généalogie, je ne m’attendais pas à sa réponse.

« Chemin proposé par un groupe de généalogistes regroupés sous le nom PIERFIT entre Saint-Louis (Louis IX) et Mahomet. Ce chemin passe par Blanche de Castille (mère de Saint-Louis, 1188-1252) et remonte à une des filles de Mahomet (Rucayade de Médina Hachémite, 605-624) » (Pierfit, Blanche de Castille,  Revue Française de Généalogie, n°212, page 54). De l’une à l’autre, il faut construire un arbre généalogique en 4 morceaux.

Blanche de Castille, 1188-1252

P1400121

Ramon Berenger I de Barcelone (comte de Barcelone) 1023-1076

Toda de Larron, régente de Navarre, 885-970

Museau Ibn Al-Qàsi Borja, gouverneur de Saragosse, 740-789

P1400119Rucayade de Médina Hachémite, fille de Mahomet, 605-624

Mahomet dit le Prophète, 570-632

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s