Dépense par étudiant : -3,5%

Noir.jpg

Le coût de l’éducation en 2014, Jean-Pierre Dalous et Aline Landreau-Mascaro, DEPP, Note d’information, n°41, novembre 2015. Suite de la chronique : Dépense pour le SUP en baisse.

En 2014, la France a consacré 146 milliards d’euros à son système éducatif, soit 6,8 % du PIB. La dépense intérieure d’éducation augmente de 2 % par an en euros constants depuis 1980. L’État reste le premier financeur de l’éducation (58 %), devant les collectivités territoriales (24 %), dont la part a augmenté de 3 points depuis 2006…

P1400730Cliquer sur la photo pour l’agrandir

La DIE de l’enseignement supérieur, épargnée par les mesures de réductions de personnels et qui a de plus bénéficié de mesures budgétaires exceptionnelles, augmente fortement entre 2006 et 2014 (+ 16,2 %). Les effectifs, en légère baisse jusqu’en 2008, augmentent rapidement depuis (+ 8,5 %). Ainsi, le coût par étudiant, après une forte hausse de 2006 à 2009 (+ 11 %), suit une tendance à la baisse depuis cinq ans (- 3,5 %).

4 Commentaires

Classé dans Non classé

4 réponses à “Dépense par étudiant : -3,5%

  1. Christophe

    Bonjour Pierre, merci pour votre travail. Auriez-vous pour le sup, des indicateurs de coût par étudiant par discipline ou grand domaine de formation? On a souvent le coût étudiant par type d’établissement (classe prépa, université) mais jamais pas grand domaine (Sciences, Médecine, SHS, …). Merci.

    • Bonjour Christophe. Les indicateurs de coût par étudiant et par discipline ne sont pas publiés par la DEPP.

      Existe pas contre un indicateur indirect de coût : celui du taux d’encadrement par grand domaine (nombre d’étudiants par enseignant – données disponibles dans les RERS). Les sciences et la santé sont mieux encadrées que les autres domaines disciplinaires. Ce n’est pas un scoop !

      Des services de pilotage d’universités calculent le coût par diplôme, mais elles ne publient pas cet indicateur : trop risqué

      • Christophe

        Merci beaucoup pour ces précisons très utiles, Pierre. C’est bien dommage qu’il n’y ait pas publication de ces indicateurs internes…

  2. Zdric

    Je me demande si l’on ne peut pas corréler les périodes de croisement des courbes (dépense moyenne par étudiant-e et effectifs) avec les mouvements de contestations estudiantines les plus vifs?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s