Mandon, le simplificateur de l’ESR

Plan ministériel de simplification de l’enseignement supérieur et de la recherche. Quatre groupes de travail, composés de représentants d’universités et d’organismes de recherche, se sont réunis pour la première fois le 23 novembre 2015 afin d’aborder les thèmes suivants : les appels d’offres, les ressources humaines, les regroupements, les formations.

Le SNPTES conteste la méthode du secrétaire d’État et certaines premières restitutions !

Le SNPTES, comme la plupart des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, a appris, par voie de presse, que Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’enseignement supérieur et à la recherche, avait lancé quatre ateliers dont l’objectif est de conduire, à court terme, un « plan de simplification » de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Sans remettre en cause l’utilité de cet objectif -il faut toujours chercher à simplifier-, le SNPTES conteste fermement la méthode choisie qui consiste à nier aux organisations représentatives des personnels le droit d’être associées à cette démarche. Le SNPTES regrette aussi que le secrétaire d’État ait choisi, par la même occasion, d’écarter de cette démarche les organisations représentatives des élèves et étudiants ! …

Pour le SNPTES, l’existence même du groupe de travail « Ressources humaines » est une provocation puisqu’il vient, sans aucune légitimité, concurrencer l’Agenda social de l’enseignement supérieur et de la recherche !

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s