Diplômés surqualifiés en Suisse

Suisse. Situation professionnelle des titulaires d’un diplôme universitaire en Sciences humaines, sociales et économiques (diplômés de 2002, 2004, 2006, 2008 ; situation jusqu’à 5 ans après l’obtention du diplôme).

Cliquer sur les photos pour les agrandir

P1410200Un des intérêts de cette enquête suisse est le calcul d’un indicateur de surqualification : la proportion des diplômés actifs surqualifiés exprime la proportion de diplômés qui exercent une activité pour laquelle un diplôme d’une haute école n’était pas exigé. Il n’y pas d’indicateur comparable dans les enquêtes française ; les enquêtes Génération du CEREQ ne s’intéressent plus à cette question : pour l’insertion et le devenir professionnel, les emplois de professions intellectuelles et cadres supérieurs sont mélangés avec ceux des professions intermédiaires.

P1410198Les proportions de diplômés sans emploi et de diplômés actifs surqualifiés sont plus fortes en Sciences humaines et sociales qu’en Sciences économiques. Elles ne sont pas liées à la progression du nombre de diplômés (ce qui n’était pas l’hypothèse de départ !). Elles sont davantage liées à la situation de crise générale observée à partir de 2008.

P1410199______________

P1410201

Poster un commentaire

Classé dans D. Suisse, E. Economie Gestion, E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s