Poursuites d’études post-master

6ème enquête sur le devenir des diplômés de l’université : situation des diplômés 2012 au 1er décembre 2014. Suite de la chronique : Insertion des masters : questions !

L’enquête de la DGESIP ne prend en compte qu’une minorité de diplômés, comme l’indique la Notice méthodologique : le champ d’interrogation porte sur les diplômés de nationalité française, issus de la formation initiale, n’ayant pas poursuivi ou repris d’études dans les deux années suivant l’obtention de leur diplôme. Les diplômés vérifiant ces conditions représentent respectivement 38 % des diplômés de master (hors master enseignement) et 50 % des diplômés de master enseignement.

Dès lors une nouvelle question : que sait-on des diplômés de master 2012 qui ont poursuivi ou repris des études dans les deux années qui ont suivi l’obtention de leur diplôme ? Des observatoires universitaires, créés antérieurement à l’enquête de la DGESIP, répondent à cette question. L’importance des poursuites d’études relativise les jugements des ministres sur la bonne insertion des diplômés universitaires ! La poursuite d’études en doctorat est toujours minoritaire dans l’ensemble des poursuites d’études post-master. Cliquer sur les photos ci-dessous pour les agrandir.

Université de Lille 1 Sciences et Technologies, OFIP, Diplômés de master, promo 2012. 224 réinscrits soit 20% des diplômés de master 2012 (7% en doctorat et 13% dans une autre formation). 81 sur 224 ont obtenu un autre diplôme que le master. Un quart des diplômés sont issus d’un master enseignement : ils n’ont pas obtenu le concours en 2012 et ils ont refait un deuxième master l’année suivante. Ce résultat relativise l’excellent taux d’emploi des Masters enseignement observé par l’enquête DGESIP : 97%. Les diplômés 2012, qui ont raté le concours et se sont réinscrits, ont été mis sous le tapis, comme s’ils n’existaient pas !

P1410506Université de Lille 3 Sciences Humaines et Sociales, Les Bulletins de l’OFIVE, n°55, Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de Master de Lille 3, mai 2015. Les poursuites d’études immédiates (dès la rentrée 2012/2013) ont atteint 22%, et au cours des 30 mois qui ont suivi l’obtention du master, les poursuites et reprises d’études totales ont concerné 31% de l’ensemble des diplômés 2012. Plus de la moitié (52%) des diplômés issus des spécialités métiers de l’enseignement sont dans ce cas, ce qui explique que les mentions offrant ces spécialités ont les taux de poursuites d’études les plus importants (60% en sciences de l’antiquité, 57% en langues, cultures et interculturalité…).

P1410508Université de Paris-Est Marne-la-Vallée, OFIPE résultats, Insertion des masters 2012 : entre baisse du chômage et conditions d’emploi difficiles, n°143, mai 2015. Après l’obtention de leur master en 2012, 17% des diplômés se sont réinscrits immédiatement dans une formation (contre 16% des diplômés 2011). Parmi eux, 37% se sont inscrits en thèse, 33% dans un autre master universitaire, 12% dans des formations d’écoles spécialisées, 9% dans un mastère spécialisé de niveau bac + 6 et 9% dans des formations préparant aux concours de l’enseignement…. 7% des non poursuivants après le master ont repris des études plus tard, dont la moitié un an après l’obtention du master : recherche d’une double casquette ? Solution d’attente dans un contexte d’emploi morose ? Les hypothèses sont nombreuses et seules des analyses plus fines pourraient permettre de les vérifier. Au final, près d’un quart de l’ensemble des diplômés a prolongé son parcours de formation dans les trois années suivant l’obtention du master (contre un cinquième des diplômés 2011). 

P1410507Université Savoie Mont-Blanc, OVETU, Poursuites d’études des diplômés 2012. 13% des diplômés de master ont poursuivi leurs études en 2012-2013, 13% en 2013-2014, 11% en 2014-2015. Ces poursuites d’études sont extrêmement diverses : 74 des 118 diplômés ont poursuivi immédiatement des études se sont réinscrits dans des diplômés autres qu’un BTS/DUT, Licence, Master, Ecoles d’ingénieur oiu de commerce, doctorat.

P1410510En bas du tableau ci-dessous, une information-clé : globalement (tous diplômés et spécialités confondus), les poursuites d’études immédiates, sont de l’ordre de 90% pour les diplômés de DUT, 27% pour les diplômés de licence pro, 20% pour les diplômés de master, 13% pour les diplômes d’ingénieurs.

Ces  taux de poursuites d’études après l’obtention d’un diplôme professionnel sont inquiétants. Toujours plus de diplômes ! Personne ne pose la question des faibles droits d’inscription et donc du financement par la collectivité. L’impôt doit-il permettre à certains d’enchaîner plusieurs diplômes professionnels : DUT, puis licence professionnelle, puis master ou école d’ingénieurs ? Pendant que d’autres sont écartés des filières professionnelles durant toute leur scolarité ? L’inégalité de traitement est devenu patente dans l’enseignement supérieur français ; elle se double de gouffres financiers pour l’État.

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “Poursuites d’études post-master

  1. MB

    On peut imaginer rendre le DUT à sa vocation initiale de formation « professionnalisante » en l’amenant à 3 ans, d’une part parce que les technologies à connaître sont nettement plus complexes que dans les années 60 où fut conçue cette voie, et d’autre part pour s’aligner au BAC plus 3 du LMD.
    Il semblerait que les organismes patronaux se soient fermement opposé à cette réforme jusque-là. Voyez la conséquence : la très large majorité des étudiants d’IUT veulent poursuivre et le font, ne ce serait-ce que dans une licence professionnelle plus ou moins bien embouchée avec leur DUT, et donc, de toutes façons, ça ne fournit pas les masses laborieuses niveau bac+2 dans la grille de salaire que souhaitait le patronat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s