Voussures (roman saintongeais)

Église Saint-Symphorien de Broue à la Gripperie Saint-Symphorien (Charente-Maritime). Album de 30 photos : extérieur de l’église, le portail et ses voussures, le marais (ancien golf de Brouage). Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Wikipédia. Les parties les plus anciennes de cet édifice remontent au XIIe siècle. Construite initialement sur un plan en forme de croix latine, cette église devient rapidement le siège d’un pèlerinage dédié à saint Symphorien : des reliques de ce martyr des premiers temps de l’ère chrétienne auraient en effet été ensevelies dans le sanctuaire.

P1390540L’église se compose d’une nef unique formant trois travées, prolongée d’un chevet bordé de collatéraux et terminé par une abside. L’ancien carré du transept est marqué par une coupole sur trompe de forme octogonale, supportant le poids du clocher.

La façade de l’église est caractéristique du style roman saintongeais. Si deux contreforts massifs, rajoutés au XVe siècle, déparent un peu celle-ci, elle a conservé l’essentiel de sa composition d’origine. Trois voussures encadrent un portail en plein-cintre. Celles-ci sont ornées de riches sculptures reprenant les thèmes traditionnels de l’époque : motifs végétaux, griffons et animaux extraordinaires. L’archivolte présente trente-deux claveaux portant chacun un personnage debout, dont l’attitude semble suggérer la danse.

P1390542

Charles Connoué. La haute et belle fenêtre du premier étage comprend deux voussures chacune très fouillée. L’une reproduit le motif des Vertus et des Vices. Ces arcs appuyés sur une courte corniche à modillons sont portés par quatre colonnettes ornées de chapiteaux bien travaillés. Reposant sur la corniche à gauche, se remarque un groupe de deux personnages qui se rattache peut-être à la légende de Saint-Symphorien.

P1390549

P1390564

2 Commentaires

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale

2 réponses à “Voussures (roman saintongeais)

  1. Christophe

    Par quel miracle, c’est étonnante collection d’églises saintongeaises et alsaciennes en même temps? A voir si vous ne l’avez pas déjà fait, une splendeur charentaise, l’église d’Aulnaie de Saintonge.

  2. Christophe

    Correction automatique absurde : Aulnay de Saintonge évidemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s