UPE, université intégrative ?

8 décembre 2015, Gilles Roussel, président de l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée, a gagné les élections aux conseils centraux (majorité dans les deux collèges enseignants du Conseil d’administration) ; ainsi, il sera réélu pour un second mandat. Il a gagné et continuera ainsi à négocier la fusion avec Paris-Est Créteil. Il a gagné, mais contre le souhait exprimé par plus des deux tiers des personnels BIATSS de son université (liste Contre la fusion et pour une université démocratique). Il a gagné ou il a perdu ?

Lundi 25 janvier 2016. Le Conseil d’administration de l’UPEM a réélu Monsieur Gilles Roussel à la présidence de l’Université avec 21 voix pour, 4 voix contre et 3 votes blancs… Large victoire acquise avec les 8 voix des personnalités extérieures, victoire qui masque la large défaite du président dans le collège des BIATSS !

Un second mandat pour quel projet ? Communiqué de presse.

P1420311Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« L’ambition portée par la nouvelle présidence est que l’Université soit le moteur de la création, d’ici 2025, d’une Université intégrative d’un type nouveau dont les contours sont ceux de la COMUE Université Paris-Est. C’est dans cette perspective globale et nationale que s’inscrit le projet de création d’une nouvelle Université avec l’Université Paris-Est Créteil. A ce titre, Monsieur Roussel et son équipe précisent les conditions concernant la création de cette nouvelle Université et prennent des engagements sur les conditions de travail, la reconnaissance des compétences des personnels, l’importance du rôle des sites en matière de proximité et de démocratisation de l’enseignement supérieur »…

C’est quoi une Université intégrative ?… D’ici 2025 : ce délai est-il une plaisanterie ?… C’est quoi aujourd’hui le projet de création d’une nouvelle université alors que les trois listes de candidats aux conseils centraux de l’université Paris-Est Créteil prennent de la distance par rapport au projet de fusion.

Marne-la-Vallée risque de se trouver très vite en porte-à-faux. Depuis 2003, ses effectifs étudiants sont stabilisés (entre 10 et 11.000). Une université naine par rapport aux 33.000 étudiants de l’université de Créteil. Une université qui n’a jamais été une université de plein exercice par la faute de ses fondateurs qui ont refusé les filières à gros effectifs (droit, AES, psychologie), qui ont dû accepter une filière STAPS et qui n’ont jamais combattu pour avoir une filière Santé.

La direction exécutive de l’UPEM (quatre scientifiques, une économiste, un historien), que Gilles Roussel a fait valider par le Conseil d’administration, révèle un autre péché originel : la domination sans partage de la filière scientifique, filière des fondateurs venus de Paris intra-muros, filière qui s’est payée sur la bête, en raflant durant 20 ans la plupart des promotions internes à la classe exceptionnelle des professeurs.

Marne-la-Vallée doit maintenant boire le calice jusqu’à la lie. Elle est plus touchée que Créteil par l’échec de l’I-Site (Programme d’investissement d’Avenir).

Elle est par ailleurs ridiculisée par un serpent de mer : la bibliothèque universitaire qu’elle attend depuis plus de 20 ans. Article du Figaro : une bibliothèque à 35 millions d’euros… qui ne sert à rien. Une bibliothèque éclairée, chauffée… mais toujours fermée au public. La faute à plusieurs défauts de construction.

Mais peut-être le plus à plaindre est le président Roussel. Il aura 48 ans en avril prochain et donc 52 ans en fin de mandat en 2020. Que fera-t-il alors ? Difficile de reprendre des travaux de recherche en informatique après 10 ans d’interruption (avant de faire le président, il faisait le vice-président), même quand on a été élève de l’ENS Ulm. Rêve-t-il encore d’être le patron à vie de la Grande École du Numérique, une utopie réaliste ?

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s