Quid des campus territoriaux ?

Université de Bourgogne, élections aux conseils centraux, les 2 et 3 février 2016 : 3 listes en compétition dans les 2 collèges enseignants.

Alain Bonnin, président en fonction, est candidat à sa réélection. Jusqu’à présent, pour les élections de la campagne 2015-2016, tous les candidats à un second mandat ont été réélus. Son blog de campagne, Construire l’avenir de l’université dans la concertation. Bilan et projets : une vidéo de 2 minutes 53.

P1420424Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Un des chantiers prioritaires pour le prochain mandat  : la vitalité des campus territoriaux (Auxerre, Nevers, le Creusot, Chalon-sur-Saône et Mâcon) restera une priorité.

Dans une nouvelle région aux distances importantes toutes les implantations de l’uB sont essentielles à l’équilibre territorial. Les campus d’Auxerre, de Nevers, du Creusot, de Chalon-sur-Saône et Mâcon accueillent près de 3500 étudiants de l’uB. Ils répondent à une vraie demande sociale de ces territoires. La politique de différentiation et de développement national et international de ces campus sera amplifiée, en lien avec les collectivités territoriales et les autres partenaires locaux.

Nous avons défendu et continuerons de défendre une vision multipolaire de l’enseignement supérieur et de la recherche dans notre région. La vitalité des campus territoriaux avec leurs composantes et laboratoires sera toujours une priorité.
• CONSEIL DE SITE. Il restera l’organe de concertation locale entre composantes et avec la gouvernance de l’uB pour toutes les questions concernant chaque campus territorial et son développement.
• ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE. Les écoles, IUT, composantes et laboratoires de l’université de Bourgogne verront leur développement encouragé sur les campus territoriaux, en veillant à renforcer l’identité pédagogique et scientifique de chacun de nos campus…
• INTERNATIONALISATION. Les campus territoriaux de l’uB font déjà preuve d’une remarquable vitalité en matière d’internationalisation. Cette dynamique doit encore être renforcée sur chacun des 5 sites.
• POLITIQUE DE SITE : à Auxerre, Nevers, le Creusot, Chalon-sur-Saône et Mâcon, la politique de l’uB doit impérativement être en cohérence avec celles des autres structures d’enseignement supérieur.

Toujours plus pour chacune des 5 villes : un brun démagogique, le président Bonnin ? L’enseignement supérieur de proximité est fondamental, en particulier pour la démocratisation de l’accès, des parcours de formation, de la réussite dans les études. Est-ce à dire qu’il faille partout des bouts de second cycle et de recherche. Je ne le crois pas du tout !

Un autre projet pour lesuniversités de Bourgogne et de Franche-Comté après la création de la Grande Région et après leur succès au PIA2 (obtention d’un I-SITE) : fonder une université unique dans la Grande Région, une université de recherche dédiée aux seconds cycles et aux doctorats, y associer une vingtaine d’Instituts d’Enseignement Supérieur de proximité, dédiés au 1er cycle (intégrant CPGE et STS, IFSI et IRTS) et, pour ce qui est des filières professionnelles, participant à la R & D des entreprises de leur territoire.

L’Université de Bourgogne Franche-Comté, adhérant au combat du blog ? Chiche ?

Autre candidature à l’élection à la présidence de l’université de Bourgogne : celle de Sébastien Chevalier, professeur à l’École supérieure de Recherches en Matériaux et Infotronique (Esirem) et chercheur au laboratoire de l’ICB. Dans un communiqué d’octobre 2015, il a annoncé être candidat à l’élection à la Présidence. Depuis plusieurs semaines, les nombreuses sollicitations de la part des collaborateurs et des étudiants de l’université de Bourgogne ont montré l’envie d’un échange et d’un partage sur l’état actuel et le devenir de notre université. Ces nombreuses rencontres m’ont conduit à poursuivre des consultations dans l’ensemble des composantes de l’université, à Dijon et sur les sites territoriaux. Ces échanges riches, directs et instructifs montrent un besoin de changement, ce qui a conforté ma volonté de jouer un rôle lors des prochaines élections à l’université de Bourgogne. J’ai constitué un groupe projet représentatif de notre établissement, qui partage à mes côtés la vision que nous nous faisons de l’université…

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s