G. Houzel, président du CNOUS ?

Guillaume Houzel, 46 ans, a été directeur du Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires (CNOUS) d’avril 2014 à janvier 2016. Une décision du Conseil d’État l’a viré de sa fonction de directeur.

Deviendra-t-il président du CNOUS ? Chassé par la porte, reviendra-il par la fenêtre ? Ce serait assez cocasse ! Photo : Guillaume Houzel (à droite) au colloque de la CPU à Strasbourg en mai 2015.

P1330615

Un article d’Acteurs publics en envisage la possibilité. Une fonctionnaire fait annuler la nomination du directeur contractuel d’un opérateur, par Pierre Laberrondo, Acteurs publics, 28 janvier 2016.

Qui est cette fonctionnaire qui a échoué à être le khalife du CNOUS ? C’est Françoise Boutet-Waïss. Sa fonction ? IGAENR. Après son échec, elle a été promue au sein de cette inspection : compensation ? Mais elle a quand même déposé un recours devant le Conseil d’État.

Chapeau de l’article d’acteurs publics. Le Conseil d’État a annulé la nomination d’un contractuel, Guillaume Houzel, à l’emploi de directeur du Centre national des œuvres universitaires et scolaires (Cnous), jugeant que le poste n’était pas suffisamment important pour que l’exécutif s’autorise à l’attribuer, par dérogation, à un non-fonctionnaire. Lire la suite de l’article…

Conclusion de l’article. Mais l’histoire n’est peut être pas terminée, une réforme de la gouvernance du Cnous étant semble-t-il dans les cartons, sans que l’on puisse en identifier précisément à ce stade les implications au niveau juridique. Le poste de directeur serait notamment remplacé par celui de président. Interrogé sur le point de savoir si Guillaume Houzel pourrait être renommé à la tête du Cnous à l’issue de cette réforme, le ministère ne répond pas sur ce point et se borne à indiquer qu’il “réfléchit aux différentes options juridiques possibles. Pour l’instant, aucune décision n’est prise”, assure-t-on.

4 Commentaires

Classé dans Non classé

4 réponses à “G. Houzel, président du CNOUS ?

  1. Martinville

    C’est de la salade russe. Poutine président, Medvedev premier ministre, puis l’inverse, et ainsi de suite… La France est u pays d’apparatchiks incorrigibles : s’il cherche du travail, que M. Houzel aille voir mon ami Paul Emploi…

  2. claude Patriat

    Voilà qui éclaire un peu l’étrange nomination d’un protégé de l’actuelle Présidente du CNOUS. Le moment serait venu de mettre un terme à cette archaïque gestion des œuvres universitaires, totalement inadaptée à la réalité de l’étudiant d’aujourd’hui, comme l’a d’ailleurs rappelé la Cour des Comptes.

  3. romain

    ce n’est finalement qu’une version de ce que l’on nomme pudiquement le localisme dans les universités lorsqu’il s’agit de certains concours….

  4. politique

    Un incompétent mais pistonné ne peut donc pas être directeur du CNOUS mais il peut parfaitement être membre de l’IGAENR. On s’en doutait lorsqu’on lisait certains rapports de l’inspection, maintenant on en a la preuve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s