Élections à Paris-Sorbonne

Résultats des élections dans la chronique du 20 février 2016 : Paris-Sorbonne pour la fusion.

Les élections universitaires aux conseils centraux de Paris-Sorbonne (Paris 4 Lettres et Civilisations) auront lieu le 16 février 2016 pour les personnels, les 16 et 17 février pour les étudiants. Informations officielles sur ces élections : on note que professions de foi et listes de candidatures ne sont pas accessibles au commun des mortels.

Heureusement, il y a les blogs de campagne. Réunis pour l’avenir de la Sorbonne, listes menées par Barthélémy Jobert, président candidat à sa propre succession. Une Sorbonne humaine, listes menées par Bernard Franco.

Enjeu principal des élections : la fusion avec l’université Paris 6, Pierre et Marie Curie (UPMC).

P1420760

Réunis pour l’avenir de la Sorbonne. Message de Barthélémy Jobert. Je suis candidat au renouvellement du mandat qui m’a été confié il y a quatre ans, et c’est à ce titre que je vous écris. La campagne électorale qui s’achève a mobilisé notre communauté depuis la rentrée de janvier. Elle aura permis, du moins en ce qui nous concerne, de présenter et de défendre un bilan, et, sur ces bases, de proposer un projet qui ne soit pas la simple continuation de ce que nous avions déjà fait ou des propositions d’amélioration toujours nécessaires, mais aussi l’ambition de refonder notre université en en faisant la Faculté des Lettres d’une nouvelle Sorbonne, une université globale de recherche, une université de tous les savoirs avec nos partenaires de l’université Pierre et Marie Curie en Sciences et en Médecine et, nous l’espérons et nous y préparons, avec ceux, en Droit et en Économie, de Paris-Panthéon-Assas.

Sur le projet de fusion, lire aussi : Une Sorbonne plus forte, pour le bénéfice de chacun.

P1420764

Une Sorbonne humaine. Réponses à quelques objections. Après avoir considéré que la divulgation de quelques chiffres soigneusement cachés jusque-là suffirait à combattre nos critiques sur la gestion des quatre années du mandat qui s’achève, nos adversaires viennent de comprendre que nos arguments contre la fusion impréparée entre l’UPMC et Paris-Sorbonne ne reposaient pas sur des peurs illusoires, mais sur une conception du service public bien différente de la leur…

Ils ont donc trouvé une parade pour rallier les suffrages de notre communauté universitaire : la fusion, nous disent-ils, ne changera rien. Pas de suppressions ni de transferts de postes de la faculté littéraire vers les facultés scientifiques, renouvellement garanti de tous les postes de BIATSS (cela n’a pas toujours été dit), pas de transferts de compétences, pas de suppression de spécialités. Tout continuera comme avant…

Pour aller plus loin : sur ce blog, les élections universitaires à Paris-Sorbonne en… 2012.

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s