UPMC. Fuchs soutient Chambaz

Les élections aux Conseils Centraux de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC) auront lieu mardi 16 et mercredi 17 février 2016.

Le président Jean Chambaz est candidat à sa réélection. Il vient de bénéficier d’un soutien de poids, celui d’Alain Fuchs, président du CNRS (cf. Les messages ci-dessous). Le président de l’université et le président du CNRS se connaissent très bien : ils sont tous deux professeurs à l’UPMC, interviennent ensemble dans un certain nombre de manifestations (en 2013, 75 ans de l’Institut d’Astrophysique de Paris ; en 2015, signature de deux accords de coopération scientifique avec l’Inde au palais de l’Élysée).

P1420765Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Alain Fuchs n’aurait évidemment pas dû envoyer ce message à Jean Chambaz, pour plusieurs raisons. Le président de l’UPMC n’aura vraisemblablement pas besoin de son soutien pour gagner : à ce jour, tous les présidents sortants, candidats à un second mandat 2016-2020, ont gagné les élections. Le président du CNRS aurait dû exercer son devoir de réserve : il avait d’autres occasions qu’une élection pour marteler son appui à la fusion de Paris 4 et Paris 6. Il ne voit que par un bout de la lorgnette : la recherche ; or, le 1er cycle pourrait être le dindon de la farce de la fusion ; les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Enfin, le soutien partisan à une liste, sous la forme d’un injonction, sonne le mépris de toutes les autres listes.

Courriel reçu hier soir. Subject : message de soutien. Date : Fri, 12 Feb 2016 16:07:42 +0000. From : Dargouges Christine.

Mesdames, Messieurs, chers collègues, je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous le message que le Président du CNRS, Alain Fuchs, a adressé à Jean Chambaz. Christine d’Argouges, Déléguée régionale, CNRS – Délégation Paris B.
Message à Jean Chambaz.

Monsieur le Président, l’Université Pierre et Marie Curie est un partenaire très important du CNRS en matière de recherche et je me félicite de la qualité de nos relations et de nos réalisations communes tout au long de votre mandat présidentiel. Nous avons certes encore des progrès à accomplir en matière de concertation sur nos politiques de recherche et aussi de gestion conjointe des UMR, mais j’ai très bon espoir que la dynamique en cours se poursuivra, et s’amplifiera encore avec la création de la nouvelle Université réunissant l’UPMC et Paris-Sorbonne.

Le CNRS soutient la liste Réunis que vous portez pour les élections prochaines et forme des vœux pour votre ré-élection à la Présidence de l’Université Pierre et Marie Curie dans les conditions les meilleures pour vous et l’ensemble de vos colistiers dans les trois conseils.

Bien cordialement à vous, Alain Fuchs, Président, Centre National de la Recherche Scientifique.

Courriel également reçu hier soir. Il émane de Jean-Marie Maillard, directeur de recherche au CNRS, porte-parole de Sauvons l’Université, secrétaire de la section du Syndicat national des chercheurs scientifiques de Jussieu, et tête de liste Nous sommes l’université dans le collège A pour les élections de mardi prochain.

Je viens d’avoir Fuchs lui-même au téléphone. Il m’a confirmé que le message ci-dessus était authentique

Communiqué de la FSU (15 février), Une scandaleuse ingérence du président du CNRS dans des élections universitaires

Pour aller plus loin : chroniques du blog sur Jean Chambaz, sur l’université Pierre et Marie Curie, sur la COMUE Sorbonne-Universités.

5 Commentaires

Classé dans Non classé

5 réponses à “UPMC. Fuchs soutient Chambaz

  1. Joel Pothier

    Le président du CNRS ne semble pas certain de la re-élection du président sortant. Néanmoins le procédé est si grossier qu’on est en droit de se demander si le but recherché n’est pas l’inverse de celui affiché… Les collègues CNRS sont en tout cas scandalisés.

  2. Compte tenu du lien de subordination entre la direction du CNRS et une partie des électeurs, il nous semble qu’il y aurait de quoi faire annuler cette élection.

  3. Romeu

    De deux choses l’une :

    Soit Chambaz y est pour quelque chose dans cette histoire… Et il a le bras sacrément long ! C’est donc le president qu’il faut à l’UPMC

    Soit Chambaz n’y est pour rien… Et c’est une tempête dans un verre d’eau. Inutile d’y passer plus de temps !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s