Devoir semestriel : se croiser

L’université de Strasbourg pratique le contrôle continu intégral. En Faculté des sciences historiques, il est proposé un devoir individuel pour chaque semestre de licence (avec une possibilité de rattrapage). Un tel travail est formateur, mais oblige à sanctionner lourdement le plagiat.

Cette année, au S4 de la L2, le thème proposé – en histoire médiévale – est « Se croiser ». Auditeur libre, je ne vise pas l’obtention d’un diplôme. Si j’avais fait ce devoir, j’aurais utilisé, parmi d’autres sources, un passionnant article de Florian Besson, lu à la BNUS, dans la Revue Historique d’octobre 2015 : Ainsi doit-il être puni… Le roi, le chevalier et le châtiment dans le Royaume latin de Jérusalem.

P1410973Cliquer sur les images pour les agrandir

P1410981P1410983

Charte du devoir semestriel. Il représente une UE à part entière dans chaque semestre de la Licence d’Histoire. Il relève du contrôle continu obligatoire comptant pour 3 ECTS, coef.2. Aucun enseignement spécifique n’est associé à cette UE. Le DS est un travail personnel de réflexion et de rédaction effectué par l’étudiant tout au long du semestre. Il est lié à la période historique traitée dans l’une des UE du semestre. Toutes les indications pratiques seront fournies par l’enseignant en début de semestre lors des TD…

L’enseignant organise une séance finale de correction à laquelle l’étudiant est tenu d’assister. La note n’est entérinée que si le rédacteur du DS récupère son DS après correction par l’enseignant ; dans le cas contraire, l’étudiant peut s’exposer à une non-validation de l’UE…

Si le DS a été sanctionné par une note inférieure à 10/20 et si l’UE n’a pu être compensée, l’UE peut faire l’objet d’un rattrapage. La note obtenue lors de la 1re session est alors effacée. Le rattrapage consiste en une reprise du travail selon les remarques et consignes délivrées par l’enseignant responsable lors de la séance de correction et sur le devoir lui-même…

La Faculté porte à la connaissance des étudiants le fait que toute personne qui se livre au plagiat encourt des sanctions pour tricherie et pour vol de la propriété intellectuelle, ce qui s’applique également pour les documents disponibles sur Internet. Tout recopiage constaté entraînera l’invalidation non seulement de l’UE, mais du semestre en entier. Enfin, les dispositions ministérielles et les règlements de l’UDS prévoient l’exclusion des examens nationaux et de l’université pour tricherie.

P1410972

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s