Bordeaux Montaigne : le point

Suite des chroniques sur les élections aux Conseils centraux (9 au 11 février 2016). Bordeaux Montaigne : le point. Quelle sera la présidente de l’université, à l’issue du scrutin du 23 mars 2016 ?

Hélène Vélasco, 52 ans, vice-présidente du conseil d’administration dans l’équipe sortante, professeur de géographie, tête de liste de Culture Montaigne. S’engager ensemble ? Ou Aurélia Gaillard, 51 ans, professeur de littérature française, tête de liste de Tempo. Le temps du politique ? Les élections du 9 février n’ont pas départagé les deux néo-candidates à la fonction présidentielle (chronique sur les résultats du scrutin). Au Conseil d’administration du 23 mars, chacune d’entre elles bénéficiera du soutien de 8 administrateurs enseignants. La liste Aurélia Gaillard l’a emporté dans le collège des professeurs (61 voix contre 49, 5 sièges à 3). La liste Hélène Vélasco l’a emporté dans le collège des maîtres de conférences (199 voix contre 155, 5 sièges à 3).

Pour qui voteront les 5 élus de l’UNEF ? Bouge ta Fac (FAGE), qui n’avait pas déposé dans les temps ses listes de candidats, a en effet perdu son recours en contentieux. Ce sont les élus de l’UNEF qui vont faire la présidente.

P1430311

Pour qui voteront les 2 élus de la CGT dans le collège BIATSS ? Le 12 février, Christine Lopez, secrétaire de la section CGT, avait commenté ma chronique Présider Bordeaux Montaigne : « nous sommes profondément choqués et outrés de lire « La CGT aurait annoncé qu’elle apporterait ses deux voix à Hélène Vélasco ». Nous vous demandons, avant toute publication de vérifier vos sources, car à ce jour, la section CGT ne s’est pas encore prononcée pour l’une ou l’autre des candidates ». J’avais répondu : « Ce sera gentil d’indiquer aux lectrices et lecteurs du blog la décision de vote de la section CGT quand elle sera prise ». La section CGT s’est réunie et s’est prononcée pour… 

Pour qui voteront les quatre personnalités extérieures que devait désigner les administrateurs élus, le 29 février ? Il semble que les deux candidates à la présidence se soient mises d’accord pour en proposer chacune deux, que le CA n’ait pu en désigner que trois, ne parvenant pas à se mettre d’accord sur la quatrième pour des raisons d’une nécessaire parité (deux hommes, deux femmes). Un nouveau CA est prévu lundi 7 mars. Demain soir, chaque candidate pourrait compter, le 23 mars, sur le vote de deux de ces quatre personnalités extérieures. Pour aller plus loin : conflit sur la désignation des personnalités extérieures au CA de l’université Sorbonne Nouvelle.

Date limite de réception des candidatures et des professions de foi pour la présidence : lundi 7 mars 2016 à 17 heures.

Note. Réglementation en vigueur concernant la désignation des personnalités extérieures (articles 712.3 et 719.3 du Code de l’éducation et décret du 13 mars 2014). Rappel : depuis la loi de juillet 2013 (dite loi Fioraso), les 8 personnalités extérieures participent à l’élection de la / du président(e) de l’université.

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s