Picardie. Le sortant est devancé

Les élections aux Conseils centraux de l’Université de Picardie Jules Verne ont eu lieu le 15 mars 2016. Chroniques du 7 mars (Picardie, les mêmes qu’en 2012), du 15 mars (Taiseuses des Hauts-de-France). Sur l’Internet de l’université, rubrique dédiée aux élections, mais ni listes de candidats, ni professions de foi, ni liens vers d’éventuels blogs de campagne.

Une bonne surprise : les résultats des élections sont déjà en ligne. Pour le Conseil d’administration, le scrutin a été serré, mais la liste Dynamique 2016. Un élan pour l’UPJV, menée par Mohammed Benlahsen, l’a emporté dans les deux collèges enseignants (10 sièges), contre la liste de l’équipe sortante Ambition et réussite pour tous (6 sièges).

Communiqué du SNESUP. Hier 15 mars, l’élection pour le renouvellement du Conseil d’Administration (CA) et du Conseil Académique de notre université a eu lieu.

La participation a été massive. Nous n’indiquons que les taux de participation au CA : 89,3% dans le collège dit B (925 votants sur 1036 inscrits) ; 92,1% dans le collège dit A (232 votant sur 252), 84,15% dans le collège Biatts, 18,55% dans le collège étudiants.

Le bureau du Snesup-FSU remercie l’ensemble des électeurs et électrices qui se sont déplacé.e.s pour exprimer, par leur vote, l’orientation qu’ils et elles souhaitent donner à notre université pour les quatre années à venir. Nous remercions particulièrement les électeurs et les électrices qui ont choisi les listes Dynamique 2016.

Parmi les 24 sièges des représentant.e.s EC et enseignant.e.s de la Commission de la recherche du Conseil Académique, 13 sont remportés par les listes Dynamique 2016, 1 sur une liste Agir pour la recherche et 10 sur les listes de l’équipe présidentielle sortante. Parmi les 16 sièges des représentants EC et enseignants de la Commission de la formation et de la vie universitaire du Conseil Académique, dans la configuration d’un duel de listes, les sièges se répartissent équitablement à 8 contre 8.

Arrivées en tête au Conseil d’Administration, avec 53,42% dans le collège B et 51,57% dans le collège A, les listes Dynamique 2016 obtiennent 10 élu.e.s sur 16 dans les collèges enseignants et EC (5 dans chaque collège).

Ces listes ouvertes, multidisciplinaires et soutenues par le Snesup-FSU, ont rassemblé une majorité des voix des enseignant.e.s et EC. La très forte participation confère aux collègues élu.e.s et aux listes Dynamique 2016 une légitimité importante. Ce vote signifie qu’un nouvel élan doit être donné à notre université autour du projet rassembleur que la majorité des électeurs et électrices enseignant.e.s et EC a choisi.

Le bureau du Snesup-FSU appelle dès aujourd’hui, dans un esprit de responsabilité, d’ouverture et de respect de la démocratie universitaire, l’ensemble des élu.e.s du CA (Étudiants, EC, Enseignants, Biatss) à se rassembler autour de la candidature de Mohammed Benlahsen en vue de l’élection du Président de l’UPJV par le CA en mai prochain.

On rappellera que le CA compte 36 membres, 8 personnalités extérieures (4 désignées et 4 après appel public à candidature) et 28 représentants de l’UPJV. Ces 28 ont été élu.e.s hier : 16 représentants des E et EC; 6 représentants étudiants: 4 pour la liste FAEP, 2 pour la liste UNEF ; 6 représentants des Biatss: 2 Snasub-FSU, 1 SNPTES, 1 « Continuons ensemble pour construire demain », 1 « pour une vraie représentations des Biatss » et 1 « Construire ensemble une université innovante ». Pour le bureau du Snesup-FSU, Fabrice Guilbaud.

Article du Courrier Picard, publié le 16/03/2016. UNIVERSITÉ Le suspense reste entier après les élections. Difficile de dire avec certitude qui sera le prochain président de l’UPJV. L’ensemble de la communauté universitaire était appelé à voter ce mardi pour renouveler ses conseils centraux, le résultat du scrutin doit encore faire l’objet d’un arrêté officiel attendu en début d’après-midi. Mais quelques indications sont déjà sorties. Sur la participation d’abord, elle fut très forte chez les enseignants, parfois à plus de 85 %, tandis que 4700 étudiants ont fréquenté les isoloirs (17 %).

Quelques chiffres en siège sont connus sur le conseil d’administration, au sein duquel doit être désigné un président le 19 mai prochain. L’instance compte 36 sièges. Dans les collèges des enseignants (16 sièges), la liste de Mohammed Benlhasen semble avoir pris l’avantage avec 10 sièges, contre 6 pour la liste du sortant Michel Brazier. Au niveau des étudiants (6 sièges), la FAEP en a pris quatre, tandis que l’UNEF en gagnerait deux. L’UNEF (classé à gauche) a clairement appelé à voter contre le président sortant, tandis que la FAEP ne donnait pas de consigne officiellement. En ce qui concerne, les personnels administratifs (BIATSS), le SNASUB (soutien de Mohammed Benlhasen) a récolté deux sièges, et toutes les autres listes un siège chacun, hormis la CFDT.

Poster un commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s