FSU : gouverner sans président ?

Les élections aux conseils centraux de l’université de Paris-Sud ont eu lieu le 22 mars 2016. Les résultats pour les 3 conseils sont en ligne (résultats pour le Conseil d’administration).

Suite de la chronique : Paris-Sud : faible participation. 28 sièges étaient à pourvoir pour le conseil d’administration. La liste Paris Sud au cœur, soutenant la candidature de Sylvie Retailleau à la présidence, a obtenu 13 sièges (7 sièges dans le collège A, 6 sièges dans le collège B). La FSU a trois élus chez les enseignants (assez surprenant : le syndicat n’a pas présenté de liste dans le collège BIATSS).

P1440464Cliquer sur les images pour les agrandir

Dans sa profession de foi, la FSU n’annonce pas de candidature à la présidence de l’université : gouverner sans président ? Bien sûr, défendre un programme (très opposé à celui de l’équipe précédente et à celui du gouvernement actuel) est plus important que d’indiquer qui sera le chef de file pour mener le combat.

P1440465

Toujours est-il que la FSU a perdu les élections : les électeurs veulent aussi se prononcer sur le choix de la ou du président. Dès lors, il est probable que la FSU ne proposera pas de candidat(e) à la présidence. Plus gravement on peut se demander : a-t-elle voulu perdre pour ne pas avoir à gouverner dans le contexte actuel ?

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s