Paris 1. Qui sera élu président ?

Chroniques sur les élections aux conseils centraux de l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne. 31 mars 2016, Paris 1, la grande taiseuse. 11 avril 2016, publication des résultats des élections au Conseil d’administration des 5, 6, 7 avril 2016. Résultats pour le collège A (8 sièges à pourvoir), pour le collège B (8 sièges), pour le collège des BIATSS (6 sièges), pour le collège des usagers (6 sièges).

Courriel reçu ce 14 mai 2016. Cher Pierre. Des dents grincent à Paris 1 car il y a de fortes chances que le futur Président (qui sera élu le 17 mai 2016) ne soit pas la tête de liste de la liste qui a remporté le plus de sièges dans les conseils (Partageons les talents : 5 sièges obtenus dans le collège A, 4 dans le collège B, soit un total de 9).

P1470817Résultats dans le collège des professeurs. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Récemment, nous avons appris que les membres extérieurs [8] étaient tous des soutiens du candidat adverse, Georges Haddad (Audace d’agir : 2 sièges obtenus dans le collège A, 1 dans le collège B, soit un total de 3). Cette liste ne présentait des candidats que pour le CA.

Les partisans de Jean-Marc Bonnisseau se sont émus et ont lancé une sorte de pétition que tu trouveras en copie : Pour un vote respectueux des élections à Paris 1. Des courriels contradictoires ont été envoyés  sur la liste de diffusion de l’université. Depuis que j’enseigne à Paris 1, jamais personne n’a envoyé une pétition pour infléchir le vote du CA.

L’idée d’une « cohabitation » inquiète sérieusement les soutiens de la liste Partageons les talents. Il faut dire que beaucoup de promesses ont été faites aux uns et aux autres (dont aux signataires de la « pétition »).

Bref, la liste Bonnisseau est dans le droit fil des élections antérieures, et soudain un grain de sable remet en question le fonctionnement bien rodé de la co-gouvernance (Présidence, Snesup majoritaire et Unef).

J’ai pensé que ces infos t’intéresseraient.

Commentaires. Pour être élu président de Paris 1, il faudra obtenir 19 voix d’administrateurs sur 36. Georges Haddad n’en possède actuellement que 3. S’il obtenait les 8 voix des personnalités extérieures, cela ne ferait que 11 (3 + 8). Il serait encore loin des 19 voix nécessaires : aurait-il des réserves de voix chez les BIATSS et chez les étudiants ?

Peut-être les listes Partageons les talents jouent-elles à se faire peur, avant l’élection du mardi 17 mai ?

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s