Strasbourg. Mérindol candidat ?

Après l’arrêt de l’IDEX Sorbonne Paris Cité, le président de la COMUE, Jean-Yves Mérindol, prône la fusion des 4 universités membres (Paris 3, 5, 7, 13), dans l’éditorial de la Lettre USPC de mai 2016 : décidons de notre avenir.

P1480380Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Dans une lettre antérieure, datée du 4 mai 2016, il annonce que le rejet de la fusion par les universités membres l’amènerait à démissionner. Les Conseils d’administration vont donc être amenés à se prononcer, à l’automne prochain, pour ou contre la fusion. Vu la composition de leur conseil d’administration après les élections de 2015 et de 2016, un vote en faveur de la fusion est plausible, voire probable.

Il n’y aura pas de débat dans les établissements. Ne serait-ce que sur une question simple, mais décisive pour l’avenir : une fusion des 4 universités avec ou sans leurs premiers cycles (licences et DUT) ?

J’aimerais pour ma part que Mérindol démissionne le plus tôt possible… Il pourrait alors revenir à Strasbourg pour candidater à la présidence de l’université, succédant au 1er janvier 2017 à Alain Beretz. Il pourrait d’ailleurs renouveler sa confiance à Michel Deneken et le garder comme 1er vice-président… pour une 3ème mandat consécutif. J’ai fait cette proposition à celui qui n’était pas encore président de SPC : il l’a hélas rejetée d’un revers de main.

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s