Église et culture (Hongrie, 13è)

Gyula Kristo, Histoire de la Hongrie médiévale. Tome 1, Le temps des Arpads, Presses universitaires de Rennes, 2000.

« Les écoles des abbayes et des chapitres, qui assuraient une instruction rudimentaire, constituaient encore au XIIIème siècle l’avant-garde de l’enseignement en Hongrie. L’école de Veszprem où était enseigné le droit, et qui fut détruite lors d’une attaque dévastatrice en 1276, constituait une exception. Le fait que dans les chapitres, les clercs (magistri ou rectores) qui étudiaient à l’étranger bénéficient de revenus de chapelles, est un indice de élévation des exigences culturelles. Leurs frais d’études étaient couverts par leur stallum au chapitre, ainsi que par la part de la dîme obtenue au détriment des prêtres desservants.

Les chanoines de Hongrie allaient étudier, en particulier le droit, à Paris, puis dans la seconde moitié du siècle, à Bologne. A partir de 1260, il y eut à cour du roi des membres du clergé versés en droit dont les écrits, chartes et ouvrages historiques, sont autant de preuves de leur connaissance du droit romain et du droit canon »…

P1450487Cliquer sur les images pour les agrandir

P1480261

P1480262

P1480263

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, D. Europe (autres), E. Droit et Sciences politiques, E. Mobilité internationale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s