0,57% des étudiants ont voté

Le scrutin pour élire les 28 représentants des personnels et des usagers au Conseil d’administration de la COMUE Languedoc Roussillon a eu lieu le 26 mai 2016 (chronique Présider la COMUE Languedoc Roussillon).

Un record a été établi pour cette élection : 447 des 78.715 électeurs étudiants ont voté, soit seulement 0,57% des inscrits. Plus triste encore : une seule liste était candidate (Zélus) et a ainsi raflé les 6 sièges Usagers, soit davantage que la liste gagnante dans les collège A (4 sièges) et B (4 sièges). La profession de foi interroge le niveau des étudiants qui l’ont écrite : face aux difficultés liées à la poursuite de leur carrière, il est nécessaire de valoriser les compétences transversales obtenues par les doctorants. Nous sommes confiant que l’évolution proposée des formations et des missions complémentaires pourraient participer à atteindre ces objectifs.

Ces élections ont donc culminé dans le n’importe quoi. Ce n’est pas bien grave car les élus ne représentent que la moitié des administrateurs et ne pèseront en rien sur les orientations et les quelques actions envisagées pour la COMUE (redéposer une demande d’IDEX après l’échec de janvier 2016 ?)

Pour la petite histoire, quelques informations sur les résultats dans les différents collèges (lire également le communiqué de presse).

Un regret. Anne Fraïsse et deux collègues de sa liste sont élus au CA. Mais pourquoi donc l’ex-présidente de Montpellier 3 Paul Valéry a-t-elle tenu à conserver une chaise musicale bien inutile ? Pourquoi s’accroche-t-on à des semblants de petit pouvoir ?

Une nouvelle figure dans le paysage : Gilles Halbout, professeur de mathématiques à l’université de Montpellier. La liste qu’il conduisait dans chacun des collèges enseignants – Une COMUE au service de ses membres  – a obtenu 8 sièges (à peine plus que les étudiants Zélus). Sa victoire n’est pas étonnante : elle résulte du nombre d’électeurs, plus important dans l’université de Montpellier (fusion de deux des trois universités montpelliéraines) que dans n’importe lequel des autres établissements.

La profession de foi ressemble à un empilage d’excuses : puisque nous appartenons à une COMUE, il va bien falloir faire quelque chose ensemble ! Mais rassurez-vous, ça ne sera pas la révolution. « Nos listes s’engagent à défendre une ComUE-LRU souple et fédérative, fondée sur la concertation et le dialogue. Loin de se substituer aux établissements avec transfert de personnels, la ComUE doit faciliter l’émergence et la mise en place des différentes actions communes en veillant à une délégation concertée des portages ».

Gilles Halbout sera-t-il candidat à la présidence de la COMUE ? Son CV. 45 ans. 1991 : Entrée à l’École Normale Supérieure. 1992 : Licence et maîtrise de mathématiques. 1993 : Diplôme d’Études Approfondies (Paris VII). 1994 : Agrégation de mathématiques (option probabilité). 1999 : Thèse sur la classification des déformations des variétés de Poisson. 2000 : Professeur en classe préparatoire (P.C.S.I.) au lycée Fustel de Coulanges (Strasbourg). 2000 : maître de conférences à l’Université Louis Pasteur et membre de son conseil scientifique. 2005 : Habilitation à Diriger des Recherches : Quantification par déformation et groupes quantiques. Nommé professeur à l’Université Montpellier II. Vice-président délégué aux ressources humaines (quand ?). Mars 2015, réélu directeur de la Faculté des Sciences de l’université de Montpellier.

actu-elections

2 Commentaires

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), E. Sciences

2 réponses à “0,57% des étudiants ont voté

  1. LR

    Une seule liste, un machin que personne ne connaît et des élections fin mai quand la plupart des étudiants désertent le campus. Est-ce qu’il faut s’étonner de cette participation, qui a aussi été minable chez les EC: à peine 40 % pour le collège A, moins de 30% pour le collège B?

  2. Bibinouse

     » Ce n’est pas bien grave car les élus ne représentent que la moitié des administrateurs et ne pèseront en rien sur les orientations et les quelques actions envisagées pour la COMUE  » Tout est là. On sait très bien que les élections ne servent à rien. Et c’est pas les actions du gouvernement de « gauche » de notre pays qui va arranger les choses !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s