Paris-Est Future sans Paris 12

19 juillet 2016. Le Conseil d’administration de la COMUE Paris-Est « approuve le repositionnement de la trajectoire institutionnelle du dossier I-Site…, le resserrement du périmètre institutionnel de la candidature, intégrant fortement l’École des Ponts ParisTech, ESIEE Paris et Paris-Est Marne-la-Vallée (23 voix favorables, 2 abstentions et 13 voix défavorables) ». Communiqué de presse.

1421857251-92Ne pas rire de la prétention du titre de l’I-Site

Première conséquence de cette décision du CA : l’université Paris-Est Créteil (ex-Paris 12)  est globalement exclue de l’I-Site et le CA de la COMUE appelle au dépeçage de cette université. « Néanmoins, le CA souhaite que le nouveau projet préserve toutes les possibilités que s’y associent des sous-ensembles du pôle Santé & Société d’Université Paris-Est, avec l’accord de leurs institutions de tutelle, notamment sur les interactions entre la santé, la ville et son environnement ». Quatre chroniques antérieures du blog pour savoir comment on en est arrivé là.

Deuxième conséquence. Elle n’est pas indiquée mais il faut la déduire de la première conséquence : le projet de fusion Paris-Est Marne-la-Vallée et Paris-Est Créteil est abandonné.

Troisième conséquence : il n’y aurait pas de troisième conséquence. Il est pourtant fort difficile de croire à ce que dit le communiqué dans son dernier paragraphe. « Le repositionnement de la candidature n’a pas vocation à remettre en cause le périmètre de la politique de site sur l’Est parisien, tel qu’il est reflété dans la composition de la Comue. Il convient de marquer la distinction entre le projet I-Site et l’établissement Comue qui reste chargé de la mise en œuvre des orientations communes, notamment formalisées et contractualisées avec le ministère en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre du Contrat de site pluriannuel 2015-2019 ». Ce contrat a du plomb dans l’aile.

20 juillet 2016. Communiqué d’Olivier Montagne, Président de l’Université Paris-Est Créteil (ex-Paris 12).

« Le conseil d’administration (CA) de la ComUE Paris-Est réuni hier a voté en faveur du recentrage institutionnel et donc thématique et territorial du projet I-SITE qui s’appuierait désormais sur une fusion de l’ENPC, l’ESIEE et l’UPEM.

Ce résultat a été obtenu par 23 votes favorables, 13 contre et 2 votes blancs – il était prévisible compte tenu de la composition du conseil d’administration de la ComUE.

Parmi les déclarations entendues hier lors du CA, et outre celles des acteurs des thématiques santé – société – environnement qui constituent notre « noyau dur de construction », je souhaite saluer la position du CNRS qui a demandé un report de vote pour affiner un projet plus consensuel. Cette demande de concertation a été rejetée sans négociation par le président de la ComUE, comme il l’avait déjà fait lors du conseil des membres du 27 juin, sous prétexte de l’urgence.

Écartée du projet I-SITE, l’UPEC demeure membre fondateur de la ComUE et son principal financeur. Ses forces scientifiques dans les domaines santé – société – environnement lui permettent, avec les établissements historiquement associés, de poursuivre son travail de construction d’un projet ambitieux pour l’Est francilien. Pour le mener à bien, la présidence met en place une « task force » composée d’un comité scientifique et d’un comité de gouvernance avec pour objectif de répondre avec succès aux appels d’offres du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) et aux projets européens.

L’Université Paris-Est Créteil demeure la principale force de l’enseignement supérieur et de la recherche de l’Est francilien. Notre communauté est attachée à ses missions de service public et entend réaffirmer sa vocation à participer en priorité à l’organisation de l’offre de formation et aux activités de recherche sur ce territoire ».

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s