26.400 docteurs en entreprise

Laurent Perrain, Les chercheurs en entreprises en 2013, DEPP, Note d’information n°16.05, juillet 2016. En France, le nombre de chercheurs en entreprises a progressé fortement de 2001 (94.000) à 2013 (220.000). Les docteurs représentaient 13% de ces chercheurs en 2007 et 12% en 2013 (26.400 docteurs).

P1500714Cliquer sur les images pour les agrandir

La Note d’information est surprenante. Elle cherche à expliquer la progression plus forte de chercheurs en France qu’en Allemagne, qu’au Royaume-Uni et qu’en Italie, mais elle ne mentionne pas une seule fois un possible effet du Crédit Impôt Recherche. Bizarre !

Extraits de la Note. « Rapporté à la population active, le nombre de chercheurs qui travaillent entre les frontières de l’Union européenne (UE) ne cesse de croître depuis plus de dix ans. En 2013, il s’y trouve en moyenne 7 chercheurs pour mille actifs. Les quatre principaux contributeurs à la dépense de recherche européenne que sont l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie concourent à cette évolution. De 2001 à 2013, pour chacun de ces pays, on observe environ 2 chercheurs supplémentaires pour mille actifs. L’évolution est plus marquée encore en France où, depuis 2012, a été dépassé le seuil des 9 chercheurs pour mille actifs.

P1500715

A contrario, l’évolution de la part des chercheurs travaillant en entreprise laisse apparaître d’importantes disparités entre ces quatre pays. Le comportement de la France se singularise : l’accroissement du nombre de chercheurs pour mille actifs y a essentiellement bénéficié aux entreprises. Aussi, alors qu’en 2001 les chercheurs étaient aussi nombreux dans les administrations que dans les entreprises, en 2013, 61% d’entre eux opèrent dans ces dernières. Ce taux est désormais l’un des plus élevés de l’UE. A titre de comparaison, au cours de l’année 2013, cette proportion est estimée à 56 % en Allemagne et à 37 % en Italie ainsi qu’en Grande-Bretagne.

Si, dans la dernière décennie, la rapide évolution technologique et les contraintes économiques ont modifié les tâches du chercheur en entreprise, son activité est restée tournée en priorité vers l’applicatif, et le profil de chacun est demeuré fort dépendant de son domaine de recherche.

En 2013, 220000 chercheurs en personnes physiques travaillent dans les entreprises qui mènent des travaux de recherche en France. Ils étaient 94000 en 2001. Ces personnes ne consacrent pas forcément la totalité de leur temps de travail à la recherche. Si l’on prend en compte le seul temps d’activité professionnelle consacré à la recherche, leur force de travail, en 2013, est équivalente à 162000 chercheurs à temps plein (etp), contre 88000 etp en 2001.

Que ce soit par l’une ou l’autre mesure, de 2001 à 2013, l’augmentation du nombre de chercheurs en entreprise en France est manifeste. Toutefois, la hausse des effectifs de chercheurs mesurés en personnes physiques est plus rapide qu’en équivalent temps plein : les taux de croissance sont respectivement de + 7,3 % (en pp) et +5,2 % (en etp) en moyenne annuelle sur la période. Des activités plus diversifiées que la seule activité de recherche semblent attendues de ces salariés, en comparaison de la situation qui prévalait il y a une dizaine d’années ».

P1500713

1 commentaire

Classé dans D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie

Une réponse à “26.400 docteurs en entreprise

  1. Pingback: 26.400 docteurs en entreprise | Doctorat et ins...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s