Défendre les personnels BIATSS

Communiqué intersyndical Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (Ferc sup CGT – SNPTES – Snasub-FSU) au CA du 22/09/2016. Note : depuis mai 2016, le président de l’université est Georges Haddad.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les vice-présidentes, Mesdames et Messieurs les conseillers, cher(e)s collègues. Nous souhaitons, lors de la première séance du Conseil d’administration, de la nouvelle année universitaire 2016-2017, exprimer nos vives inquiétudes et notre attachement au dialogue social et à la démocratie universitaire.

Plusieurs dérives très préoccupantes marquent la gestion de cette rentrée. Ceci nécessite une alerte sérieuse auprès de l’équipe présidentielle. Quelques dossiers et décisions sur lesquelles des solutions et réparations doivent être recherchées :

Formation continue FCPS

Une succession d’invectives et de pressions inattendues dans un dialogue de gestion de juillet ont en effet provoqué la démission du directeur de FCPS (Formation Continue Panthéon Sorbonne, ex CEP) au 1er septembre, remplacé provisoirement par Mme Delila ALLAM, vice-présidente CA nommée administratrice provisoire de cette composante.

L’usage et le bon sens étant l’incompatibilité du cumul d’une telle responsabilité de composante avec les fonctions de vice-président(e), cette nomination qualifiée de provisoire par l’arrêté du président doit prendre fin au plus vite.

Nous attendons l’appel à candidatures en ce sens, mais souhaiterions entendre préalablement les informations de la direction lors de ce premier CA de rentrée et recueillir les explications du directeur en fonctions depuis un an, conformément à sa proposition, lui qui était en charge de la mise en œuvre des orientations stratégiques du CA de Paris 1.

Celles-ci avaient été élaborées par un an de travaux de commission, adoptés ici même, certains s’en souviennent. Quelles sont les perspectives et les garanties d’avenir pour le personnel enseignant, administratif de FCPS et les usagers concernés ?

Secrétariat de direction du cabinet de la présidence

Le retour des congés de notre collègue Mme Françoise MILLOT-VERISSI, responsable du secrétariat de la Présidence, en fonctions à Paris 1 depuis 45 ans et à quelques mois de son départ en retraite, a été marqué par une très regrettable décision qui bouleverse, par la nature des motivations avancées l’idée même de respect du travail en équipe et la dignité minimale due à ses collaborateurs, fussent-ils Biatss.

Il a fallu à M. le Président et à Mme la Directrice de cabinet, quelques minutes pour sommer notre collègue, sans fautes établies ni la moindre consultation d’instance, ni en CPE pas même du Bureau, pour exiger son départ dans la semaine !

C’est d’abord à l’inhumanité brutale de la décision et à son inadaptation totale aux circonstances, au contexte et aux mérites professionnels, reconnus notamment par ses prédécesseurs, que M. le Président et son cabinet doivent notre vive réprobation.

C’est ensuite au mode de gouvernance qui érigerait la facilité de l’excès de pouvoirs en mode indifférencié ou permanent que nous en avons et nous en appellerons à la communauté tout entière et à la tutelle pour qu’un rappel à l’ordre et au dialogue social prévalent enfin à Paris 1

C’est enfin intolérable et inacceptable qu’un tel précédent soit commis, en violation de toutes les règles déontologiques. D’autant que d’ autres faits ou propos convergent des mêmes origines, au détriment des agents ou des chefs de services parfois soumis à des invectives ou commentaires déplacés quand il ne s’agit pas de détournement ou de mise en cause de leurs prérogatives !! Les élus doivent respecter les personnels qui respectent leurs élus.

Nous attendons des explications, des réponses et des actes réparateurs de ces dérives, afin de rétablir la confiance. D’autant que plusieurs priorités ne semblent pas non plus assumées dans les premiers actes de la direction sur plusieurs dossiers:

Concessions de logements

Héritage d’une réglementation « imposée » depuis 2012 par la fonction publique, bien qu’ « autonome », notre université se voit enjointe de réduire l’effectif de ses personnels logés en menaçant alors la continuité de services importants et/ou de procéder à une augmentation des loyers, alors qu’à l’université les travaux et sujétions de ces agents ne sont nullement rétribués, au-delà de leurs obligations statutaires ! Les élus enseignants ici présents ne le savent pas tous, mais cette réalité ne peut être dissimulée !

La relative modicité du loyer pour des agents de cat C au traitement de l’ordre de 1.400-1.500 euros était l’avantage en nature, bien inférieur aux heures supplémentaires et contraintes associées, garantissant une présence de proximité et une gestion efficace.

Exemples ? Les personnels veillant chaque soir 22h-22h30 et le samedi, à la fermeture, aux ouvrages et à la sécurité de la bibliothèque de la Sorbonne ou à raison de 6 jours sur sept avec le travail des appariteurs de tous les samedis (parfois d’ une durée de 10 h) aux services intérieurs des centres Panthéon, ULM et Sorbonne !

Or le président avait pris soin de rassurer les agents début juillet quant à l’application mesurée de ce décret par une année 2015 et jusqu’en décembre 2016 calées sur les montants antérieurs et d’apporter tous les éléments concrets permettant aux agents de signer en confiance leurs conventions d AOPR (disons leurs loyers).

Mais ils se sont vus en fait «taxer» par des hausses insensées de + 20 à 45 % de leur traitement, annoncées dans le texte de leur convention le 22 juillet avec des montants supplémentaires moyens autour de 450 euros !!

Comment peuvent-ils signer un accord avec une ponction impossible de 450 euros sur leur modeste paye, sans avoir :

– soit la rétribution de leurs services supplémentaires effectifs

– soit connaissance et assurance du montant pris en charge par Paris 1

– soit un mixte des deux

Cerise sur le gâteau : ils viennent d’être convoqués lundi pour un entretien-signature ces mardi et mercredi (sans la moindre information nouvelle !) avec l’accompagnement d’ un… « jury »de 5 ou six dirigeants (Deux chargés de mission Rh et aux moyens, DRH, Agent comptable, Assistante sociale, cabinet ?! ) sans autre forme de préparation et d’information avec leurs représentants, comme avec leur collectif ! La veille pour le lendemain !

Ils ont donc décidé avec notre soutien unanime de surseoir à ces entretiens individuels prématurés, maladroits et hors compétences de ces interlocuteurs réunis, s’agissant de questions de personne qui relèvent des instances démocratiques telles la CPE et nullement d’un dialogue à l’ancienne !

BIATOS Contractuels

Certains d’entre nous avaient alerté dès juin-juillet dernier sur l’ urgence à réajuster cet été la paye des contractuels homologues des cat C et B, en constatant que la grille maison décriée depuis qu’elle a été imposée lors d’un CA de 2012-2013 malgré le vote unanime différent du comité technique (CT) à deux reprises, n’avait pas été réactualisée comme celle des titulaires de référence !

Ainsi l’INM 310 des premiers échelons du C est passé depuis février 2015 à 321 et plus sans que nos contractuels ne voient leur paye réajustée comme d’habitude à partir de ce nouveau plancher fonction publique !

Pour ne prendre que l’exemple des nombreux contractuels aux premiers échelons, ils perdent chaque mois, depuis février 2015, 44 euros / mois et plus que l’Audace d’agir a pu prendre en considération pour certains enseignants contractuels ici même en priorité, mais rien n’a commencé pour les BIATSS Contractuels !

Il est d urgent d’agir et de convoquer la CCP des ANT pour recenser par ailleurs tous les éligibles Sauvadet, anciens et nouveaux éligibles, pour préparer en CPE et CT la campagne emplois.

Conclusion

Nous ferons part aux personnels des réponses et actes en rapport, que vous voudrez bien nous apporter rapidement.

Lire aussi, Panthéon Sorbonne Magazine, juin septembre 2016.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s