Gaudi, 30 ans en 1882

Suite des chroniques biographiques : elles/ils ont eu 30 ans en…

copie-de-p1540032Cliquer sur les images pour les agrandir

Antoni Gaudi (1852-1926). Ses premières œuvres : la Casa Vicens (1883-1888), le Palais Güell (1886-1891). Dans cet album de 35 photos, j’ai privilégié des éléments architecturaux médiévaux que Gaudi a réinventés avec un grand bonheur : les chapiteaux sculptés dans le marbre des colonnes, les arcs et les voûtes devenus paraboliques, la coupole lanterne, les plafonds à caissons et les grilles de fer forgé des palais arabes d’El Andalous…

copie-de-p1540002

Originalités de l’œuvre de Gaudi (source Wikipédia). Dès ses premiers projets, Antoni Gaudi fait cohabiter architecture et mobilier. Inscrit dans la mouvance de l’Art nouveau alors en vogue en Europe, il sera rapidement le porte-étendard du Modernisme, qui en est la variante catalane. Les principales caractéristiques de son courant sont l’inspiration dans les formes, la géométrie et les couleurs de la nature.

Par l’étude et la pratique de solutions nouvelles et originales, l’œuvre de Gaudí trouve son aboutissement dans un style organique, inspiré par la nature, mais qui ne perd rien de l’expérience apportée par les styles antérieurs, une œuvre architectonique qui est une symbiose parfaite de la tradition et de l’innovation. C’est ainsi que toute son œuvre est marquée par ce qui furent les quatre passions de sa vie : l’architecture, la nature, la religion et l’amour de la Catalogne.

p1540014

1852. Naissance d’Antoni Gaudi.

1868, 16 ans. Gaudi s’installa à Barcelone pour suivre un enseignement secondaire au Couvent du Carmel de la cité comtale. Durant l’adolescence, il fut attiré par le socialisme utopique, réalisant avec deux de ses compagnons d’études un projet de restauration pour le Monastère de Poblet, qui l’aurait transformé en phalanstère utopico-social.

1875-1878, 23-26 ans. Gaudi effectua son service militaire, à un poste d’administration. Il passa la majeure partie du temps exempté de service pour raisons de santé, ce qui lui permit de poursuivre ses études. Il n’eut pas à combattre, la période coïncidant avec la Troisième guerre carliste.

1878, 26 ans. Cours d’architecture de l’école de la Llotja et ceux de l’École provinciale d’architecture de Barcelone. Diplômé en 1878. À côté des matières d’architecture, cours de français, quelques cours d’histoire, d’économie, de philosophie et d’esthétique. Elies Rogent, directeur de l’École, dit, lors de la remise de diplôme : nous avons accordé le diplôme à un fou ou à un génie. Le temps nous le dira. Pour payer ses études, Gaudí travailla comme dessinateur pour divers architectes et constructeurs, dont l’architecte Josep Fontseré sur le projet du parc de la Ciutadella.

1883-1888, 31-36 ans. Source, Wikipédia, La Casa Vicens. Elle a été la première grande œuvre de Gaudi. C’était une commande privée faite en 1878 par Manuel Vicens Montaner. La construction débute en 1883 et se termine en 1888 après diverses interruptions liées au financement.

Cette première œuvre témoigne d’une influence à la fois orientale et néomauresque (dans les matériaux azulejos et briques ; fumoir), baroque (décors en trompe-l’œil) ou art nouveau (arabesques de lierre, encadrement des portes peint de motifs d’oiseau, etc.). Elle se démarque par ses volumes complexes, sa décoration foisonnante et son recours prépondérant à des carreaux de faïence émaillée.

p1540017

1886-1891, 34-39 ans. Source, Wikipédia, Le palais Güell. Construction pour le riche industriel Eusebi Güell. Une des difficultés principales que Gaudí a dû surmonter est l’exiguïté relative du terrain, en plein centre-ville, dans une rue adjacente à la Rambla, Il a donc organisé certaines pièces sur plusieurs niveaux, tirant même parti de la terrasse (vingt cheminées de conduits ou de ventilation).

p1540031La façade de l’immeuble, délibérément austère contrairement à un intérieur somptueux, s’orne de deux curieuses portes cochères à voûtes paraboliques, ornées de grilles en fer forgé aux dessins complexes. L’intérieur est organisé autour d’un vestibule central qui s’élève jusqu’à la coupole parabolique, percée d’ouvertures en forme d’étoiles qui diffusent la lumière à l’intérieur. La coupole est surmontée d’une lanterne.

p1540015

Poster un commentaire

Classé dans D. Espagne, E. Ingénierie, F. 19ème et 20ème siècles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s