Je juge impossible et criminel

Casse de l’offre de formations à Besançon et à Dijon. Mais que fait donc la COMUE Université Bourgogne Franche-Comté ?

Dijon. Philippe Salvadori, doyen de l’UFR de Sciences Humaines : je juge impossible et criminel un tel plan de destruction des formations…

p1550722Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Besançon. Appel de l’intersyndicale (SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, FERC-Sup CGT, UNEF). Après les saignées de la rentrée dans les formations, la direction de notre université s’occupe maintenant de détruire l’offre de formations pour la période 2017-2021. Au menu: réductions importantes d’horaires, instauration de capacités d’accueil contre l’avis des UFR, décision chaque année de l’ouverture ou non des formations, …

Par ailleurs, il semblerait que les présidences des Universités de Bourgogne et de Franche-Comté négocient en catimini des formations à fermer chez l’une ou chez l’autre.

Il est urgent de se mobiliser pour faire barrage à la casse de l’offre de formations. Nous appelons tous les étudiants et personnels à participer à l’Assemblée Générale qui se tiendra le 22 novembre de 12h15 à 14h dans l’amphi Scelle de l’extension Droit.

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s